Gestion de Fortune

24042017

Retour Vous êtes ici : Accueil Assurance vie Rubriques Présidentielle : l'élection qui inquiète les épargnants

Présidentielle : l'élection qui inquiète les épargnants

Selon le Baromètre Odoxa/Linxea/Les Echos, pour une majorité d'épargnants, l'élection présidentielle pourrait avoir des conséquences négatives sur le rendement de leur épargne.

Les épargnants français retiennent leur souffle à quelques jours de l'élection présidentielle des 23 avril et 7 mai prochains. Selon le Baromètre Odoxa - Linxea -Les Echos, réalisé les 22 et 23 mars 2017, ils s'inquiètent de l'impact sur leur épargne : « Les marchés financiers sont persuadés que l'identité du vainqueur de la prochaine élection présidentielle pourrait avoir des conséquences importantes sur leurs placements. Nous avons souhaité mesurer si les Français, et tout particulièrement ceux disposant de produits d'épargne s'en inquiétaient eux aussi », indique le baromètre dans son communiqué.

Dans le détail, c'est l'élection de Marine Le Pen qui fait tout particulièrement peur à 58 % des épargnants. Son élection inquiète aussi quant aux conséquences négatives qu'elle aurait notamment sur le rendement de l'assurance vie et sur les taux d'intérêts de la France, ainsi que la sortie de l'euro qu'elle préconise. Du coup, 39 % des Français et près d'un épargnant sur deux détenteurs d'une assurance vie ou d'un PEA envisagent de modifier leur comportement d'épargne (ou l'avoir déjà fait) à cause de l'élection.

Commentant ce baromètre, Antoine Delon, président-directeur général de Linxea, courtier d'assurance vie en ligne (25 000 clients pour 1 Md€ d'encours sous gestion), estime que l'épargne des Français « a été l'un des grands absents du débat électoral jusqu'à présent ».

Au passage, le baromètre rappelle que 75 % des Français détiennent un Livret A, 49 % un contrat d'assurance vie, 39 % un PEL et 19 % un PEA.