Gestion de Fortune

22082017

Retour Vous êtes ici : Accueil Au sommaire des magazines Avril 2017 - n°280 L'HUMEUR DE GEF

L'HUMEUR DE GEF

Un peu d’air frais

Le 30e Prix Turgot s’est déroulé à Bercy le 7 mars. En dépit de ses ennuis judiciaires, le président du Cercle Turgot (et patron de la BPCE), François Pérol, a décerné avec le ministre Michel Sapin le trophée du meilleur livre d’économie à Francis Kramarz et Philippe Tibi pour Plus de marché pour plus d'Etat, deux brillants enseignants qui se sont fait préfacer par Emmanuel Macron pour expliquer en 92 pages les méfaits du trop d’Etat. Autres récompensés, Pierre Cahuc et André Zil- berberg pour Le négationnisme économique et l’avocat Jean-Philippe Delsol pour L'injustice fiscale ou l'abus de bien commun. Un peu d’air frais a soufflé à Bercy ce soir-là. Rappelons que l’obsession de Turgot était d’inciter Louis XVI à réduire la dette de l’Etat...

 

 

Manipulation

On trouve toute sorte d’âneries sur Facebook tel ce profil qui annonce que « depuis samedi 10 dé- cembre, votre épargne en assurance vie peut être légalement réquisitionnée ». Tout l’art de faire paniquer l’épargnant pour l’embarquer sur des offres véreuses ou l’inciter à signer une pétition... Afin de récolter des coordonnées à vendre à des officines mal intentionnées !

 

 

En déshérence...

Le fichier des assurances vie avait fait le buzz lors de sa création... et depuis, silence radio ! Après des explications nébuleuses de Bruno Parent, patron de la DGFIP, sur le retard à l’allumage du Ficovie en juin dernier lors d'un point presse, Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget, avouait, lors d'un autre point presse, son incapacité à répondre à notre question sur le nombre de contrats d'assurance vie recensés dans ce fichier.

 

 

Patate chaude

« Grâce à la baisse des taux organisée par la BCE, explique Michel Pébereau, ancien patron de BNP Paribas, la charge budgétaire de la dette de la France se situe autour de 40 Md€, analogue à celle de 2005 alors que le montant de la dette a presque doublé. Avec les taux de 2005, qui n’étaient pas très élevés, la charge d’intérêts serait accrue de près de deux points de PIB, ce qui la rendrait difficilement soutenable » (Les Echos 15/02). Avec la hausse prévisible on imagine l’impact sur le budget du prochain gouvernement !

 

 

Gonflé

Boursorama a envoyé un email promotionnel sur les performances de sa gestion pilotée avec ce renvoi de bas de page : « calculées du 31/12/2015 au 31/12/2016 ». Sauf pour le « mandat réactif » et son brillant + 12,81 % nets. Là, le renvoi indique à titre indicatif une progression « calculée du 19/01/2016 au 19/01/2017 ».



S'abonner au magazine