Gestion de Fortune

22082017

Retour Vous êtes ici : Accueil Banque/CGP Rubriques L'AMF passe au crible l'activité des CGP-CIF

L'AMF passe au crible l'activité des CGP-CIF

L'AMF vient de publier son rapport sur l'activité 2015 des conseillers en investissements financiers (CIF). Plus de 4 600 fiches de renseignements annuels lui ont été retournées.

Le rapport de l'AMF publié le 15 février 2017 ne concerne que les activités de CIF visées à l'article L. 541-1 du Code monétaire et financier, donc hors investissement immobilier et assurance vie qui représentent tous deux l'essentiel des prestations des CGP. Il porte sur les données 2015.

Globalement, le chiffre d'affaires des cabinets progresse de 2,060 Md€ à 2,241 Md€ (+8,8 %). Le CA médian augmente de 126 000 € à 135 000 €(+7,1%). L'activité CIF proprement dite pèse un peu plus : 642 M€ (29 % du CA global) versus 532 M€ (26 %).

Un chiffre d'affaires concentré sur les gros acteurs

L'activité est fortement concentrée au sein des premiers acteurs, soit les 50 premiers et 500 suivants (voir graphiques ci-dessous). La concentration est encore plus forte sur l'activité CIF (les petits cabinets pèsent 28 % de l'activité globale et 18 % sur l'activité CIF). Le poids de l'Anacofi atteint 42 %, largement devant les autres associations professionnelles, et même 46 % pour l'activité CIF stricto sensu.

En effectif, la gestion de patrimoine indépendante concerne 12 964 professionnels (6 556 dirigeants et salariés CIF ainsi que leur collaborateurs). L'effectif moyen des cabinets progresse de 2,77 à 2,9 personnes en moyenne. 3 985 cabinets se sont déclarés CIF-CGP (dont l'activité principale du cabinet est le conseil en gestion de patrimoine). La hausse d'activité déclarée est relative à l'effet périmètre (3 985 CIF CGP en 2016 par rapport à 3 759 en 2015) mais également à la hausse du niveau d'activité moyen des acteurs.

Les droits d'entrée : 55 % du chiffre d'affaires

Il est observé entre 2015 et 2016 une stabilité de la part d'activité CIF déclarée à 25 %. Ce taux reflète néanmoins une hétérogénéité puisque, par exemple, 241 acteurs déclarent 100 % de leur activité en CIF alors que 694 acteurs ne déclarent aucune activité CIF (au sein desquels des acteurs significatifs ayant réalisés individuellement plus de 10 M€ de chiffre d'affaires).

La rémunération des CIF CGP est principalement constituée de rétrocessions de droits d'entrée et de frais de gestion annuels qui représentent respectivement 55 % et 33 % du chiffre d'affaires CIF total déclaré, le solde étant constitué d'honoraires facturés aux clients. Par ailleurs, les acteurs ont déclaré au total une collecte de 5,7 Md€ et un encours suivi à la clôture de l'exercice 2015 de 26,2 Md€. Ainsi, à partir de ces données, les taux de rétrocessions moyens reconstitués s'élèvent pour les droits d'entrée à 3,57 % et les frais de gestion à 0,47 %. 1 074 cabinets ont indiqué appartenir à un réseau ou groupement, soit 27 % des CIF CGP.

Chiffre d'affaires 2015 des CIF selon la taille du cabinet et l'association professionnelle (source : rapport AMF février 2017) :

Captureamfcif