Gestion de Fortune

24102017

Retour Vous êtes ici : Accueil Banque/CGP Rubriques Patrimonia 2017 : ce que nous avons repéré pour vous

Patrimonia 2017 : ce que nous avons repéré pour vous

Patrimonia ouvre ses portes jeudi 28 et vendredi 29 septembre 2017 à Lyon. Ateliers et stands à ne pas manquer, animations ou « guest stars »... la rédaction de Gestion de Fortune vous aide à préparer votre visite à ce 24e rendez-vous incontournable de la gestion de patrimoine.

Comme tous les ans, le congrès Patrimonia devrait accueillir à Lyon près de 7 000 CGPI-CIF et autres professionnels proches du monde de la gestion de patrimoine qui s'y rendent pour « faire leur marché » auprès des stands des fournisseurs et assister aux ateliers validants*.

Espace média, conférence et fintechs

Pourquoi ne pas commencer par le stand de Gestion de Fortune, situé dans l'espace média juste en face de l'entrée de l'Auditorium Lumière ? Vous y trouverez gratuitement le numéro du mois, des hors-séries et une offre d'abonnement à tarif privilégié. C'est un bon point de départ pour vous rendre aux 4 grandes conférences à l'Auditorium Lumière qui ponctuent les deux journées. Gageons que la conférence sur la fiscalité, le jeudi après-midi, sera sans doute l'une des plus suivies au lendemain de la présentation du premier projet de loi de finance 2017 de la mandature d'Emmanuel Macron. Nouveau cette année, juste à côté de l'auditorium et de l'espace média, un espace Innovations CGP accueillent les fintechs désormais réconcilées avec les CGP.

60 ateliers

Pour choisir les ateliers, situés dans les salles en haut des escalators, il est vraiment nécessaire de préparer sa visite : il y en a plus d'une soixantaine en deux jours ! D'une durée d'une heure, ils commencent le jeudi à 11h 30 pour finir à 18 h 30 et le vendredi de 10h à 15 h.

Outre les incontournables ateliers sur l'investissement immobilier (location meublée, loi Malraux ou Monuments historique, démembrement, fonds viagers, SCPI, etc.) et sur les problématiques d'allocations d'actifs (marchés obligataires, structurés, microcaps, actions européennes, stock picking, gestion passive et ETF, prévisions 2018, etc.) ou de défiscalisation (FIP, Girardin, etc.), il y a cette année de nombreuses sessions sur les nouvelles pratiques du CGP face à la digitalisation (signature électronique, agrégateurs, etc.) et face aux nouvelles réglementations (facturer des honoraires, mesurer les attentes clients, se former, etc.).

Teddy Riner et autres « guest stars »

Deux ateliers sortent du lot : femme 4.0 : la conférence qui manquait aux hommes (tout un programme) et le sport de haut niveau avec la présence du champion olympique et du monde de judo Teddy Riner. Chaque année, Patrimonia est en effet l'occasion de croiser des personnalités. Outre Teddy Riner (conférence Financia Business School le vendredi à 11 h 30), citons notamment Franck Margerin (conférence et stand Euclide jeudi), le pilote automobile Bruno Saby à la grande conférence du vendredi après-midi, Pascal Papé, ancien capitaine de l'équipe de France de Rugby jeudi midi et Amélie de Montchalin, députée de l'Essonne et responsable LREM à la Commission des Finances vendredi midi, les deux sur le stand de Patrimo Partage ou encore l'ancien ministre Gilles de Robien (atelier immobilier vendredi à 14 h).

300 stands et des fintechs

Entre deux ateliers ou conférences, il ne vous reste plus qu'à déambuler dans les allées (plus de 300 stands) pour y rencontrer anciens et futurs partenaires. Tous les grands fournisseurs des CGPI ou presque sont là et profitent souvent de Patrimonia pour lancer de nouveaux produits ou services (contrats d'assurance vie, nouveau fonds pour les sociétés de gestion, nouveau back office, etc.). A noter que cette année, vous aurez du mal à trouver des fournisseurs de produits « atypiques » et/ou exotiques (forêts tropicales, manuscrits, art, énergie renouvelable, etc.) : ils ont tous (heureusement) pratiquement disparu ! Les plus exotiques qu'on ait trouvés sont les vendeurs d'immobilier à Détroit (Etats-Unis).

La Patrimonia Academy

Les deux jours de congrès seraient incomplets sans une visite sur le stand de l'AMF, de l'AFG ou des grandes associations professionnelles de CIF (à l'origine de la création de Patrimonia il y a plus de deux décennies) ainsi à la Patrimonia Academy avec 12 interventions de 30 mn pour tout savoir ou presque sur les nouveaux enjeux du métier de CGPI.

Carole Molé-Genlis

 patrimonia2017

 

* Selon l’association professionnelle à laquelle il adhère les conseillers en investissements financiers (CIF-CGPI) doivent suivre chaque année une vingtaine d’heures de formation continue.