Gestion de Fortune

13122017

Retour Vous êtes ici : Accueil Banque/CGP Rubriques Les Français patrimoniaux un peu plus ouverts au risque

Les Français patrimoniaux un peu plus ouverts au risque

Selon l'Observatoire Ifop/UFF, 50 % des investisseurs français restent encore prudents dans leurs placements mais la part de ceux ouverts au risque augmente.

C'est une première depuis la création de l'Observatoire UFF/Ifop il y a neuf ans : la part des Français patrimoniaux ouverts au risque égale celle des investisseurs prudents (50 % dans les deux cas), en hausse de 6 points sur un an, contrairement aux 25-35 ans qui restent frileux dans leurs investissements, d'après une autre enquête récente Ifop/UFF

Aujourd'hui, c'est le niveau de rendement qui arrive en tête des critères de choix d'un placement (54 %) « alors que la disponibilité des fonds arrivait en tête des critères de choix d'un investissement depuis 2009 », constate par ailleurs l'UFF. Désormais la liquidité dimension arrive maintenant au 2e rang (49 %, en recul de 8 points).

S'agissant des principaux objectifs guidant leurs décisions d'investissements, sans surprise, 48 % des Français patrimoniaux placent toujours la constitution d'un complément de retraite en tête de leurs préoccupations, suivi de l'avenir de ses enfants (38 %, +5 points) et du fait de disposer d'une épargne de précaution en cas de difficulté financière (35 %, +2 points).

L'étude a été réalisée par l'Ifop du 18 septembre au 3 octobre 2017 auprès de 300 Français patrimoniaux, détenant au moins 30 000€ de patrimoine financier (hors immobilier) et ayant l'intention de faire un placement financier dans les deux ans ou possédant un bien immobilier locatif.