Gestion de Fortune

17112017

Retour Vous êtes ici : Accueil Banque/CGP Rubriques Actualités Incidents professionnels des CGPI : forte hausse sur la défisc dom-tom

Marché

Incidents professionnels des CGPI : forte hausse sur la défisc dom-tom

Le rapport annuel de l’Anacofi, une des principales associations de CGPI-CIF, dévoile des statistiques sur les incidents professionnels.

Selon les statistiques de l'Anacofi issues de son rapport annuel 2016 publié début septembre, les incidents sur les investissements Girardin restent largement dominants dans le total de problèmes signalés par les adhérents et ils devraient fortement augmenter à l'avenir de 35 % en 2016 à 45 % (incidents « anticipés »). Rappelons qu'on estime qu'à lui seul, le contentieux Dom-Tom Défiscalisation (DTD) concerne environ 4 500 dossiers pour 250 CGP. 

Les « manuscrits et l'art », peu présents dans les différends avec les clients, vont fortement augmenter également (de 6 à 18 %), sans doute à cause des contentieux suscités par l'effondrement du réseau Aristophil.

L'investissement immobilier reste très minoritaire dans les incidents : 8 % en 2015, 12 % en 2016, avec une tendance qui s'annonce en forte baisse (4 %).

En outre, l'Anacofi estime que « le défaut de conseil inexistant il y a quatre ans, devient une cause majeure de conflit ». Ces incidents ont pesé 25% du total des réclamations des clients en 2016, contre 9% l'année 2015, l'association professionnelle anticipant toutefois un recul pour l'avenir (de l'ordre de 4%). 

La confédération Anacofi représente plus de 5 000 entreprises et l'Anacofi CIF environ 2300 entreprises sur un total de 5 000.