Gestion de Fortune

20112017

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs Rubriques Actualités Les frais de gestion dans le viseur de l'Esma

Actualité des sociétés

Les frais de gestion dans le viseur de l'Esma

D'après une étude de l'Esma, le gendarme des marchés en Europe, les frais de gestion imputent largement la performance finale délivrée aux porteurs de parts.

Les frais de gestion sont dans le collimateur de l'Esma,l'autorité européenne des marchés financiers, l'équivalent européen de l'Autorité des marchés financiers (AMF).

En effet, d'après une étude qu'elle a publiée en octobre, il ressort que la performance finale nette délivrée aux porteurs de parts est largement imputée par les frais de gestion et autres commissions diverses (droit d'entrée, de sortie, de performance, etc.)

Ainsi, en moyenne dans l'Union européenne, le rendement brut a été réduit de 29 % entre 2013 et 2015, la période d'analyse de cette étude. Mais les écarts sont très importants d'un pays à l'autre. Pour la France, la diminution entre le rendement brut et la performance finale est de 32 %, mais elle est encore plus élevée en Italie (36 %), au Luxembourg (37,5 %) et en Autriche (plus de 50 %), comme le montre le tableau ci-dessous.

Autre point important, l'ESMA précise également que les investisseurs institutionnels sont mieux traités que les particuliers en la matière. Qui plus est, pour les épargnants qui détiennent des parts de fonds via les unités de compte de leur contrats d'assurance vie, une couche de frais supplémentaire vient s'ajouter. 

Précisons que pour réaliser son étude, l'ESMA s'est uniquement interessée aux fonds de format UCITS vendus sur le continent européen et pas seulement en France.

EsmaFrais