Gestion de Fortune

26072017

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier Rubriques Actualités Immobilier de luxe français : qui sont les acquéreurs ?

Tendance

Immobilier de luxe français : qui sont les acquéreurs ?

Une étude du site lux-residence.com dresse le portrait-robot de l'acheteur d'immobilier de prestige et note un retour en grâce de la France qui revient dans le Top 3 des pays les plus attractifs.

Après des années en demi-teinte, c'est de nouveau l'embellie et l'optimisme dans l'immobilier de luxe en France. Selon la 8e vague de l'étude du site d'annonces haut de gamme lux-residence.com, qui a interrogé entre les 20 et 25 mai dernier 161 acquéreurs d'un bien immobilier de prestige d'ici deux ans, c'est le retour en grâce de l'immobilier haut de gamme français.

Depuis le début de l'année 2017 particulièrement, l'activité est revenue à un niveau élevé dans quasiment tous les secteurs : Paris, province, appartement familiaux de 1 à 2 M€ ou de très grande exception, résidence principale ou secondaire, etc. C'est ce qu'ont confirmé les dirigeants des grandes agences d'immobilier de luxe venus témoigner à la table ronde organisée par lux-residence à l'occasion de la présentation de cette étude. Seul bémol : au mois d'avril, l'activité s'est figée (attentisme électoral oblige) pour reprendre de plus belle depuis.

L'étude met en avant la forte appétence des acquéreurs résidant à l'étranger pour le marché de l'Hexagone : 44 % s'intéresse au marché français, qui est revenu dans le Top 3 des pays les plus attractifs derrière l'Espagne et le Portugal (voir graphique ci-dessous).

Les Américains ont fait un retour en force sous l'effet de la hausse du dollar presque à parité avec l'euro. Et l'arrivée de Donald Trump – et ses déclarations anxiogènes sur la menace terroriste en France – n'a eu aucun effet, bien au contraire, témoignent de concert les spécialistes présent à la table ronde.

L'impact du futur Brexit est plus net : de nombreux Anglais ou Français vivant à Londres se positionnent sur des biens immobiliers français, même s'ils ne reviennent pas tout de suite. Laurent Demeure de Coldwell Banker France et Monaco estime que leur nombre pourraient être de 30 000 familles d'ici deux ans.

Près de 80 % des acquéreurs ont plus de 50 ans, 27 % disposent de revenus annuels supérieurs à 200 000 € et 55 % sont encore en activité. Un tiers s'intéresse à l'achat d'une résidence secondaire (en hausse de 7 points en six mois). Quant au budget, plus de la moitié (57 %) recherchent des biens dont le prix dépasse 1,5M €.

luxresidence

Source : lux-residence.com