21062021

Retour

Assurance vie

Epargne : Les Français encore plus fourmi qu’avant

Un sondage Happydemics pour le robo-advisor Birdee montre que les Français sont aujourd'hui encore plus fourmi qu’avant la crise sanitaire du Covid-19 : près d’un sur cinq a l’intention d’épargner davantage.

Les Français se classaient déjà parmi les Européens les plus appétents à l’épargne : selon Eurostat, au 1er trimestre 2020, le taux d’épargne des Français s’élevait à 19,08% (16,90% pour la moyenne des Européens) contre 14,82% au dernier trimestre 2019. La crise sanitaire du Covid-19 renforce encore un peu plus ce côté « fourmi », comme le montre un sondage Happydemics pour le robo-advisor Birdee (Gambit Financial Solutions, dans le giron du groupe BNP Paribas).

En effet, sur 1 015 personnes de plus de 18 ans interrogées en ligne du 16 au 22 juin, 75% se déclarent plutôt « fourmi » tandis que 25% se considèrent comme « cigale » et ont plutôt tendance à consommer.

Un intérêt plus fort pour l’épargne

Par ailleurs, 25% des personnes sondées déclarent avoir un intérêt plus fort pour l’épargne qu’avant l’épidémie de Covid-19 débutée en mars : 18% déclarent qu’elles vont davantage épargner contre 11% déclarent qu’ils vont davantage consommer. Le solde des sondés (72%) vont reprendre leurs habitudes.

La principale motivation de cette épargne est le fait d’anticiper l’avenir (43%) puis partir en vacances (34%), puis acheter un logement et préparer sa retraite à égalité (28%).

Epargner ou investir ? 

Epargne ou investissement ? Parfois la frontière est floue. Birdee a posé la question : « Votre envie de faire travailler votre argent est-elle plus forte après cette crise ? ». 44% ont répondu par l’affirmative. Pourtant, 44% des Français sont plutôt intéressés par des investissements à risques faibles et 43% par « l’investissement durable et responsable »  

Enfin, si 65% des Français préfèrent passer par le réseau des banques pour placer son argent, 20% choisiraient d’abord une banque en ligne et 15% une application mobile.

Carole Molé-Genlis