05082021

Retour

Epargne : le livret A maintenu à 0,75%, le PEL baisse à 1%

Le gouvernement a accepté la proposition de la Banque de France de maintenir le Livret A à 0,75 % le 1er août prochain. Les nouveaux PEL sont, eux, abaissés à 1 %.

C’est le rituel de l’été : le 1er août est - avec le 1er février - la date où les taux de l’épargne règlementée sont réexaminés. C’est la Banque de France qui est chargée d’effectuer tous les six mois le calcul des taux de rémunération des livrets d’épargne réglementée : elle applique une formule combinant les taux observés sur le marché monétaire et l’augmentation des prix à la consommation (hors tabac) des ménages.

0,75% pour le Livret A

Vu les conditions actuelles, si la formule était strictement appliquée, le taux du Livret A devrait être abaissé de 0,75 % à 0,50 %. « Toutefois, estime le gouverneur, compte tenu des perspectives d’une augmentation modérée de l’inflation d'ici fin 2016 (...), il est justifié de déroger à la stricte application de la formule de calcul en vigueur ». Il propose donc de maintenir le taux du livret A à 0,75 %.

En revanche, il estime qu'il convient de baisser le taux applicable aux nouveaux plans d’épargne logement (PEL), « aujourd’hui anormalement élevé à 1,5 % », à un taux de 1 %, justifiant cette décision pour « soutenir la croissance et l’emploi en allégeant le coût des nouveaux crédits ». Le taux des plans déjà existants reste inchangé.

Selon Philippe Crevel, directeur du Cercle de l'épargne, « La baisse du rendement du taux du PEL constitue un geste en direction des banques et a pour objectif de réorienter l’épargne des ménages vers des placements à risques plus en phase avec les besoins de l’économie réelle ».