03072022

Retour

L'HUMEUR DE GEF

Aux fraises

Le 15 décembre 2021, l'Assemblée nationale a adopté en lecture définitive le dernier budget du quinquennat pour 2022. Sur 577 députés, 142 députés ont voté pour et 50 contre. Les deux tiers, soit 385, se sont abstenus de participer au vote...

Désinvolture

Le Conseil constitutionnel a annulé pas moins de dix « cavaliers budgétaires », des mesures de nature législative qui n’avaient rien à faire dans la loi de finances ! Un record.

Trompe l’œil

« +6,7 % de croissance cette année, du jamais vu depuis 60 ans », ont claironné les médias. Pourtant, après une récession de -7,9 % en 2020, il n’y a pas de quoi pavoiser ! Le PIB nominal français en milliards d’euros s’élevait à 2 333 M€ en 2019, 2 147 M€ en 2020, 2 283 M€ en 2021, soit -2 % vs 2019 !

Incendiaires

Quatre économistes du Conseil d'Analyse Economique, chargé de conseiller le gouvernement, ont remis un rapport fustigeant les exonérations de droits de succession, notamment les « pactes Dutreil » pour sauver les entreprises familiales. Selon Renaud Dutreil, l’ancien ministre à l’origine de cette initiative, ces experts « se lancent dans une croisade anti-entreprises familiales et invitent implicitement les familles d'entrepreneurs à se délocaliser, sous peine de confiscation fiscale ». « Avec la bonne conscience de ceux qui pensent que le feu fiscal purifie tout, ils brandissent fièrement leurs torches ».

Petits pas

Selon les données de l'AMF, en 2020, 7 % des CIF étaient « indépendants » au sens de la directive MIF 2, contre 6 % l'année d'avant. La révolution de l'indépendance avance à tous petits pas.

Les yeux doux des juges

Le 13 décembre dernier, la cour d'appel de Paris a confirmé la condamnation d'UBS pour démarchage illicite en France de 2004 à 2012 et blanchiment de fraude fiscale aggravé*. Mais les juges ont infligé une amende de seulement 3,75 M€ (outre 1 Md€ de confiscations et 800 M€ de dommages et intérêts). Une sanction très allégée par rapport à celle infligée en première instance. Evaluant à 9,6 Md€ les avoirs dissimulés, le parquet réclamait « au moins » 2 Md€ d’amende. Pour autant UBS se pourvoit en cassation... * relire notre analyse de la décision dans notre édition n°302 d’avril 2019

Incroyable pactole des dirigeants du private equity

C’est le titre d’une enquête des Echos (13 déc.). On comprend pourquoi les mastodontes du private equity se font coter en Bourse ! La flambée des cours leur font bénéficier d’énormes bonus. Les tout nouveaux dirigeants de KKR viennent de se faire attribuer un package de 7,5 millions d'actions, potentiellement 1 Md$ ! Comble de l’hypocrisie, on appelle cela « un alignement des intérêts »...

Brainstorming

Emmanuel Moulin, le directeur général du Trésor, explique sur LinkedIn que « dans le cadre de notre démarche d’onboarding, je reçois chaque mois lors d’un « coffee with the boss » les cadres récemment recrutés au sein de la direction ». C’est quand même plus chic que dire « on prend un café avec le patron »...

+31 %

C’est la progression de la dette publique sur le quinquennat, de 2 254,3 Md€ en 2017 à 2 949,7 Md€ cette année, soit 695,4 Md€ en plus. Quoiqu’il en coûte...



S'abonner au magazine