15112018

Retour Vous êtes ici : Accueil Banque/CGP Rubriques Actualités CNCGP : Benoist Lombard de nouveau candidat à la tête de l’association de CGPI

Marché

CNCGP : Benoist Lombard de nouveau candidat à la tête de l’association de CGPI

L’association de CGPI va procéder à ses élections trisannuelles fin mars. Benoist Lombard, le président actuel, postule pour un second mandat.

Comme tous les trois ans, la Chambre nationale des conseils en gestion de patrimoine (CNCGP), ex CIP, une des principales associations de CGPI français, renouvelle son équipe dirigeante. Les élections se dérouleront lors de son prochain congrès qui se tiendra les 21 et 22 mars 2016. Benoist Lombard, l’actuel président, a annoncé le 20 janvier lors de la présentation des vœux à la presse et aux partenaires, qu’il serait de nouveau candidat «avec une équipe resserrée». Géraldine Métifeux, l’actuelle vice-présidente, devrait rester sur la liste, mais prendre du champ en termes opérationnels tout en demeurant proche du président. Déjà à la tête du cabinet Alter Egale, elle est en effet en train de créer le family office Eyesight Partners.
L’actuelle équipe a été élue il y a trois ans, devançant alors la liste de Patrice Ponmaret à la tête de l’association depuis 2007. Après le décès brutal de Thierry Moreau, son président, début 2014, Benoit Lombard a repris les rênes de l’association qui compte aujourd’hui près de 2 000 adhérents CGPI physiques réalisant en moyenne 330 000 € de chiffre d’affaires.
Le lobbying intensif au cours ces trois dernières années, marqué par le recrutement de Guy de Panafieu comme conseil, a permis selon Benoist Lombard de « sauver le modèle économique » de la profession un temps menacée par la directive MIF 2. Celle-ci devrait finalement autoriser les rétro-commissions si le conseiller ne se prétend pas « indépendant ». C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’association avait abandonné, il y a tout juste un an, son nom historique de Chambre des indépendants du patrimoine (CIP) au profit de CNCGP.