26052022

Retour

Epsor veut devenir la référence de l'épargne des salariés

epargne assvie

La fintech Epsor, spécialisée en épargne salariale et retraite, vient de se doter d’une nouvelle identité et de compléter sa gamme en lançant un segment 100 % ISR, accessible aux titulaires de PEE et de PER d’entreprise.

Après une année 2020 marquée par une levée de fonds de 20 M€, Epsor, spécialiste de l’épargne salariale et retraite, poursuit son développement et annonce le « rebranding » de son identité. Tournée vers le conseil personnalisé et la pédagogie, la société se veut au plus proche des épargnants et de l’épargne des salariés. Cette nouvelle étape est également l’occasion pour elle de réaffirmer son en engagement en faveur d’une épargne salariale orientée vers l’impact et performante, avec le lancement de sa gamme 100 % ISR, laquelle comprend une vingtaine de fonds labellisés.

Se réapproprier les dispositifs

« Donner les clés aux salariés pour leur permettre d’être acteurs de leur épargne, de prendre les bonnes décisions et d’atteindre leurs objectifs, expliqué un porte-parole d’Epsor, est au cœur de notre activité. La réappropriation des dispositifs d’épargne salariale est un enjeu crucial, alors que près d’un salarié sur deux, selon une enquête d’OpinonWay, ne s’estime pas capable de faire des placements de façon autonome. » Si les dispositifs d’épargne salariale et retraite sont à l’initiative d’un employeur, ce sont véritablement les collaborateurs individuels qu’il faut réussir à « embarquer » pour les rendre maîtres de leur épargne et de leurs projets. L’idéal serait de les guider vers des investissements personnalisés qui leur ressemblent. Reflet de ses convictions, la nouvelle identité d’Epsor repose sur trois piliers : l’impact, le sur-mesure, la pédagogie.

Les dirigeants de la société estiment que les épargnants accordent tout autant d’importance aux critères extra-financiers qu’à la performance financière. Epsor innove en devenant le seul acteur de l’épargne salariale à proposer des rendez-vous avec des conseillers en gestion de patrimoine, et ce gratuitement. « Depuis la création de la société, fait observer Benjamin Pedrini, cofondateur et directeur général d’Epsor, nous sommes animés par l’exigence de transparence et un meilleur accompagnement des salariés, pour leur ouvrir la voie vers une épargne performante, responsable et adaptée à chacun. A l’heure où l’épargne salariale est une formule standardisée pour les entreprises, il est temps d’inverser la tendance pour se concentrer sur les utilisateurs que sont les salariés. Pour souligner cet engagement et renforcer notre position de pionnier, il nous semblait évident d’adopter une identité de marque tournée vers les salariés-épargnants. »

Un levier d’impact positif

Les particuliers sont de plus en plus nombreux à souhaiter que leur épargne soit un levier d’impact positif. Selon un sondage IFOP, 60 % d’entre eux accordent de l’importance aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placement. La gamme de fonds 100 % ISR que lance Epsor se compose de supports choisis en architecture ouverte chez une quinzaine de sociétés de gestion partenaires : La Financière de l’Echiquier, OFI AM, Edmond de Rothschild AM, La Banque Postale AM, Ecofi, etc. Il y a un an, le spécialiste de l’épargne salariale et retraite publiait sa première étude sur l’investissement responsable, portant sur plus de 300 produits labellisés. Aujourd’hui, il va plus loin en devenant la première entreprise de son secteur à donner accès, depuis son site, à la composition précise des fonds proposés.

« Un moyen pour les épargnants, est-il souligné dans le communiqué, de savoir en toute transparence et en un clin d’œil ce que finance réellement leur épargne. » A noter aussi qu’une deuxième étude, portant cette fois sur 900 fonds, est en préparation. Epsor, dont la Société Générale assure la gestion des flux de capitaux, a déjà levé 30 M€, compte plus de 500 entreprises clientes et s’adresse à ce jour à plus de 50.000 épargnants.

ML