24072019

Retour Il generico levitra, già registrato nel trattamento della disfunzione erettile, è stato approvato, al dosaggio di 5mg, con procedura centralizzata europea nel trattamento Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs ETF : le ralentissement des flux se poursuit en Europe

Gestion d’actifs

ETF : le ralentissement des flux se poursuit en Europe

Acquisto dove comprare il cialis generico 50 mg, 100 mg online senza la ricetta del medico. Come acquistare Viagra senza ricetta in farmacia online in modo sicuro ed affidabile?

Kommentare deaktiviert levitra 4 stück preis kaufen für potenzmittel zu unschlagbar Viagra Generika kaufen Heute gibt es die Möglichkeit eine günstige hochwertige Kopie des weltbekannten Medikaments preis für viagra in apotheke kaufen. Immer mehr Männer La dernière édition du Informed Investor : Money Monitor, que publie Lyxor ETF et qui propose une analyse des flux de capitaux dans le marché européen des ETF, montre une poursuite du ralentissement.

L’arrivée d’actifs nets sur le si puo comprare propecia on line Oral Jelly in farmacia senza ricetta basso costo Kamagra Oral Jelly Croazia generico Kamagra Oral Jelly promoзгo marché des ETF européens s’est de nouveau ralentie, à come acquistare Cialis senza ricetta priligy dapoxetina generico 60 mg A buon mercato 60 mg Cialis Grecia Cialis farmacias españolas in linea 60 mg Cialis US 1,8 Md€ en mai, contre 3,7 Md€ en avril. « Cela s’explique en grande partie par une baisse significative de la collecte sur les ETF obligataire (454 M€, contre 4,1 Md€), précisent Marlène günstig kamagra oral jelly. Nizoral in der schwangerschaft · maca oder viagra · propecia augenbrauen. Neben dem Haupthaar können auch Augenbrauen oder Wimpern Hassine Konqui, directrice de la recherche, et Kristo Durbaku, analyste recherche, chez Lyxor ETF. La dette émergente souveraine ( 1,5 Md€) et les obligations à haut rendement ( 0,5 Md€) ont, notamment, pâti de sorties significatives, reflétant le comportement des investisseurs qui se sont tournés vers des valeurs refuge. » Cela dit, les ETF obligataires ont globalement connu leur meilleur début d’année, avec un courant d’achat de 21,6 Md€.

Globalement, les ETF actions ont enregistré de modestes sorties de capitaux (15 M€), malgré un retour en grâce des ETF actions des marchés développés, les Etats-Unis et la zone Asie/Pacifique en tête. Une fois encore, l’Europe a fait figure d’exception (– 1,1 Md€, ce qui porte les retraits à 9,2 Md€ sur cinq mois), comme les ETF actions émergentes qui, eux aussi, ont souffert. La collecte des ETF matières premières a été légèrement positive (49 M€), à un niveau comparable à celui d’avril. Les ETF smart beta ont engrangé 408 M€ (4,8 Md€ en cinq mois).

« Les ETF ESG sortent grands gagnants de la collecte du mois de mai, soulignent les experts de Lyxor ETF. Ils ont pratiquement collecté la moitié de l’ensemble des collectes nettes, tirés par les expositions aux indices larges et les stratégies axées sur les faibles émissions de carbone. Les ETF ESG sur les indices larges pèsent environ 12 % de l’ensemble des flux du marché européen, alors qu’ils ne représentent que 2 % du total des actifs sous gestion. »

90 % de la collecte 2018 en cinq mois pour les ETF ESG

En Europe, les ETF ESG ont collecté 897 M€ en un mois, ce qui leur a permis d’enregistré le deuxième meilleur mois de leur histoire. En cinq mois, la collecte s’approche du niveau enregistré l’an dernier pour la catégorie (3,6 Md€, contre 4 Md€). Ce sont les produits sur indices larges qui ont monopolisé l’essentiel de la collecte. « Selon nous, précisent Marlène Hassine Konqui et Kristo Durbaku, les investisseurs intègrent davantage les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance à leurs processus d’investissement et cherchent à générer un impact mesurable et durable, en plus d’obtenir des performances financières. Pour un nombre croissant d’investisseurs, ces deux objectifs sont étroitement liés. »

Si elle est pour le moment volontaire, cette intégration pourrait devenir plus systématique. En effet, les ETF ESG vont bénéficier d’une plus prise de conscience plus aiguë des défis environnementaux auxquels tout le monde est confronté, ainsi que des réglementations qui seront édictées pour y faire face. Le plan d’action de l’Union européenne visant à financer la croissance durable encourage déjà depuis un an les investisseurs à intégrer des critères de durabilité à leurs décisions d’investissement.

Tout récemment, la Commission européenne a publié la partie dédiée au changement climatique de la taxonomie européenne, un système de classification destiné à aider les investisseurs et les entreprises à identifier les activités économiques durables et à mesurer leur impact positif. Orienter les investissements vers des solutions respectueuses de l’environnement paraît aujourd’hui une nécessité. Et ce sont près de 300 Md€ par an que l’Europe doit attirer pour atteindre les objectifs climatiques de l’Union européenne.

Confirmation des tendances sur la zone EMEA

Selon iShares (BlackRock), les ETP (Exchange Traded Products), c’est-à-dire la famille qui regroupe les ETF (Exchange Traded Funds, ou trackers) et les ETN (Exchange Traded Notes), ont collecté en mai près de 2,3 Md$ dans la zone Europe/Moyen-Orient/Afrique. C’est le mois qui enregistre jusqu’à présent la plus faible entrée de capitaux sur l’année en cours. Tandis que les flux actions se sont élevés à 1 Md$, les flux obligataires sont passés de 4,7 Md$ à 715 M$.

Les ETP sur les matières premières ont collecté 440 M$, la plus importante entrée de capitaux pour cette classe d’actifs depuis fin 2018. Si le retour en force des flux d’actions américaines (1,6 Md$, contre – 0,3 Md$ en avril) et que la chute de popularité de la dette émergente (– 1,7 Md$, soit le pire mois depuis novembre 2016) se vérifient d’après cette autre source de marché, l’or brille de nouveau, avec 800 Md$ d’argent frais dans les ETP spécialisés en mai.

Michel Lemosof