30032020

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs Rendement : Fox Gestion d’Actifs lance le fonds Dividende Durable

Gestion d’actifs

Rendement : Fox Gestion d’Actifs lance le fonds Dividende Durable

Alors que les taux d’intérêt restent au plancher, les investisseurs cherchent à tout prix du rendement. Dans ce contexte, Fox Gestion d’Actifs ouvre son nouveau fonds : Dividende Durable.

Après avoir lancé Valeurs Féminines Global en novembre dernier, Fox Gestion d’Actifs, actuellement en plein rapprochement avec Flornoy & Associés Gestion (pour former Flornoy), vient de créer Dividende Durable, un fonds que gérera Christophe Blanchot.

Une initiative bienvenue ! En effet, tout le monde recherche coûte que coûte du rendement. Les taux d’intérêt sur les marchés obligataires présentent un gros inconvénient : ils ne couvrent pas l’inflation et ne permettent donc pas de préserver le pouvoir d’achat. De plus, remontée des rendements sur le marché primaire est synonyme de moins-value pour les détenteurs d’emprunts anciens.

Comme les revenus des actionnaires sont généralement supérieurs aux rémunérations que perçoivent les porteurs d’obligations, tout le monde cherche des rendements qui soient suffisamment attrayants, et ce en choisissant des titres ou des fonds assortis de généreux dividendes. C’est déjà le cas depuis de nombreux mois et cela semble bien parti pour durer encore longtemps, vu l’environnement économique mondial qui se dessine. En France, par exemple, le taux de rendement de l’OAT à 10 ans est descendu autour de – 0,15 %, alors que le rendement prévisionnel du Cac 40, lui, est supérieur à 3 %. Et, depuis un demi-siècle, les dividendes représentent au moins 40 % de la rentabilité globale des actions européennes.

Un revenu prévisible contre le stress

« Dividende Durable, explique Benoit Jauvert, président de Fox, s’inspire d’un concept connu aux Etats-Unis qui regroupe les valeurs ayant systématiquement versé un dividende égal ou supérieur à celui de l’année précédente pendant une longue période ». Le fonds s’intéressera aux sociétés européennes matures qui disposent d’importantes parts de marché et qui versent des dividendes stables ou croissants, avec un rendement supérieur à celui des emprunts obligataires. Il se concentrera sur le rendement de valeurs boursières peu cycliques.

La construction équipondérée du portefeuille (une quarantaine de lignes) devrait aussi permettre d’amortir les chocs de retournement de marché. Autre caractéristique : la gestion utilisera des filtres ESG.

En sélectionnant au sein de l’indice Stoxx 600 les entreprises qui affichent au moins 10 années successives de versement de dividendes stables ou en croissance, qui ont une capitalisation boursière d’au moins 1,9 Md€ et des volumes d’échanges quotidiens supérieurs à 2 M€, l’univers d’investissement du fonds comprend aujourd’hui 146 actions. « Dividende Durable, résume le communiqué a pour objectif d’offrir une forme de protection contre les périodes de stress boursier et la génération d’un revenu prévisible. Il constitue une stratégie d’investissement adaptée en cas de ralentissement économique. »

Michel Lemosof