05082021

Retour

Gestion d’actifs

Lyxor lance le premier ETF green bonds souverains zone euro

greenland1

Lyxor AM vient de lancer le Lyxor Euro Government Green Bond UCITS ETF, premier tracker répliquant l’évolution des obligations vertes souveraines de la zone euro.

Lyxor Asset Management lance le Lyxor Euro Government Green Bond UCITS ETF, le premier tracker au monde répliquant, à la hausse et à la baisse, le comportement les emprunts d’Etat verts de la zone euro, et ce avec des frais courants de 0,20 %. « Ce lancement, explique le communiqué de presse, survient dans un contexte où le marché des green bonds souverains connaît une forte croissance, ce qui incite les investisseurs à envisager une exposition ciblée sur ce segment dans leur allocation obligataire. »

Les efforts déployés par les gouvernements et l’Union européenne pour atteindre les objectifs de neutralité carbone, l’intensification des actions en faveur du climat, les plans de relance visant à favoriser une économie plus verte et des objectifs de développement plus durables devraient encore accélérer la croissance de ce marché. L’entrée en vigueur de nouvelles réglementations européennes devrait également stimuler son développement. La Climate Bonds Initiative prévoit une croissance de 80 % du marché global des green bonds en 2021 par rapport à l’an dernier (après une progression de 65 % en 2020 par rapport à 2019). Un marché qui pèse déjà 1.270 Md$ d’émissions cumulées dans le monde. Le nombre d’émetteurs de green bonds souverains a plus que doublé en 2020. S’agissant des émissions « green, sustainability et social », qui ont représenté 97,7 Md$, 22 Etats ont été concernés.

Un segment fort et diversifié

Lyxor a joué un rôle de pionnier sur le marché des ETF green bonds avec le lancement, en 2017, du premier ETF sur les obligations vertes internationales, aujourd’hui le plus important en termes d’encours (576 Md€). Le Lyxor Euro Government Green Bond ETF réplique l’indice Solactive Euro Government Bond, qui suit la performance des obligations vertes notées « investment grade » émises par des pays de l’Eurozone.

« Pour être éligibles à l’indice, précise le communiqué de lancement, les obligations doivent être approuvées par la Climate Bonds Initiative et répondre à des critères spécifiques relatifs, notamment, à la taille de l’émission (au moins 300 M€) ou à la maturité (au moins un an). « Jusqu’à aujourd’hui, commente François Millet, responsable stratégie ESG et innovation ETF chez Lyxor AM, un segment souverain fort et diversifié était la pièce manquante du marché des obligations vertes. Nous avons maintenant atteint un stade où chaque investisseur peut disposer des outils nécessaires pour mettre en place une stratégie green bonds au sein de son portefeuille. » Cette année, c’est l’Italie qui s’est la première distinguée sur le marché des émetteurs souverains verts, sociaux et durables, avec une levée de 8,5 Md€ et une demande près de 10 fois supérieure à l’offre ! Hong-Kong, le Chili et la France ont aussi séduit beaucoup d’investisseurs.

La liste des nouveaux émetteurs annoncés s’élargit au Bhoutan, au Brésil, au Canada, à la Colombie, à la Côte d’Ivoire, au Danemark, au Kenya, au Pérou, à l’Espagne, à l’Ouzbékistan, à Singapour, à l’Uruguay et au Vietnam. La construction d’une finance durable au travers des obligations vertes souveraines devrait figurer en bonne place dans l’ordre du jour des pays qui cherchent à démontrer qu’ils œuvrent concrètement pour le climat avant la COP26 de Glasgow.

ML