19102021

Retour

Actualité des sociétés

L’investissement thématique : plus qu’une tendance

Biodiversity Animals Birds Bees Dragonfly Morse Plants Earth 410x200

L'appétit des investisseurs pour les fonds thématiques s'est considérablement accru au cours des 12 derniers mois. Plus qu'une simple tendance, cette évolution structurelle met en évidence un changement fondamental dans la gestion de l'allocation d'actifs, qui ne se limite plus à une répartition par classes d'actifs, zones géographiques ou secteurs d’activités, mais s'oriente désormais vers une approche thématique transverse.

 

(Publi-communiqué)

L'enquête de BNP Paribas Asset Management menée par Greenwich Associates1 souligne que :

• 88% des distributeurs et 36% des investisseurs institutionnels utilisent déjà ou prévoient d'utiliser des stratégies thématiques
• 90% des investisseurs estiment que l'investissement thématique a un impact positif sur la performance à long terme
• 76% des investisseurs utilisent des stratégies d'investissement thématiques pour mettre l’accent sur le développement durable et les critères ESG2. Les autres principaux objectifs identifiés sont : améliorer les rendements (42%), développer des approches d'investissement plus innovantes (36%), ou la diversification des portefeuilles (30%).

L'investissement thématique durable a le vent en poupe

L'engouement pour les fonds thématiques durables augmente, les investisseurs souhaitant de plus en plus que leurs investissements allient performance et impact positif sur le monde. Le développement durable et les critères ESG sont largement plébiscités comme objectifs premiers d’une stratégie thématique (76%). Parmi les thèmes sous-jacents, les investisseurs privilégient en premier lieu les Objectifs de Développement Durable de l'ONU (41%), suivis par les solutions liées au changement climatique (21%) et les énergies renouvelables (18%). Cette accélération reflète la tendance plus large du secteur de la gestion d'actifs, soutenue par un contexte réglementaire et des politiques publiques favorables, comprenant des initiatives telles que le règlement SFDR3, la taxonomie de l'Union Européenne, le « EU Green Deal » et la priorité accordée par l'administration Biden à la réduction de l'empreinte carbone et à l'atteinte de la neutralité carbone des États-Unis.

Un appétit accru pour les thèmes liés à la technologie et l’innovation

Parmi les thématiques liées à l’innovation et à la technologie, les investisseurs ont identifié comme thèmes les plus attractifs pour les portefeuilles d'investissement ceux relatifs à la santé (28%), à la robotique et l’intelligence artificielle (23%), puis aux technologies disruptives (13%). Plus de 50% d'entre eux ont classé ces thèmes parmi les trois secteurs considérés comme les plus prometteurs, suivis par la cybersécurité, la biotechnologie, la 5G et les villes intelligentes.

Cet engouement pour la technologie et la digitalisation en particulier s’est nettement accéléré avec la pandémie de Covid-19 et la nécessité de s’adapter à de nouveaux modes de vie et de travail à distance. De nombreux secteurs associés se sont ainsi montré résilients pendant la crise en raison de leur grande flexibilité et agilité. C’est notamment le cas des secteurs d’innovation dans le domaine de la santé qui se sont révélés très performants, soutenus par les tendances macroéconomiques de long terme porteuses de croissance comme le vieillissement de la population, l'orientation vers des modes de vie plus sains ou le développement des services de santé dans les économies émergentes.

Une attention portée sur les actifs obligataires

Alors que l'investissement thématique s’est historiquement davantage concentré sur les actions (considérés par 87% du panel comme classe d’actifs privilégiée), l’étude a montré que 42% des investisseurs utilisent ou envisagent le recourt aux obligations pour l'investissement thématique, avant les marchés multi-actifs et privés (tous deux 30%). Ce phénomène souligne une tendance grandissante au sein du segment obligataire, preuve d’un changement fondamental dans l'approche de l'allocation d'actifs, ou l'investissement thématique devient désormais un élément transverse déterminant dans la manière dont le capital est alloué.

En 2020, BNPP AM a augmenté les encours de ses fonds thématiques de 66% par rapport à 2019, pour atteindre 25 milliards sous gestion4. Cette gamme de produits intègre notamment BNP Paribas Energy Transition, classé deuxième fonds actions le plus performant en 20205 avec un encours de 2 milliards d’euros, Environmental Absolute Return Thematic (« EARTH »), Inclusive Growth, Disruptive Technology ou encore Healthcare Innovators.

 Pour plus d'informations et contacter les équipes de BNP Paribas AM, CLIQUEZ ICI

--

Les investissements réalisés dans les fonds sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en valeurs mobilières. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas l’intégralité de leur placement. Les fonds décrits présentent un risque de perte en capital. Pour une définition et une description plus complète des risques, merci de vous reporter au prospectus et DICI des fonds.

1. L’étude est basée sur les retours de 153 participants, comprenant une sélection de distributeurs intermédiaires européens et asiatiques et d'investisseurs institutionnels.
2. Environnement, Social, Gouvernance
3. Sustainable Finance Disclosure Regulation
4. Source: BNPP AM, au 31/12/2020.
5. Source : Financial Times, Top performing active equity funds of 2020 (16/01/2021)