03062020

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs Rubriques Produits Magazine Gestion d’actifs Actualités « Les activités d’Auris Gestion et Salamandre AM sont complémentaires »

« Les activités d’Auris Gestion et Salamandre AM sont complémentaires »

salamandreauris

salamandreauris

Auris Gestion et Salamandre AM ont décidé d’unir leurs destinées. Marc de Saint Denis, président du directoire d’Auris Gestion, et Sébastien Grasset, président de Salamandre AM et futur directeur général adjoint d’Auris Gestion, vous expliquent les tenants et aboutissants de ce rapprochement prometteur.

Propos recueillis par Michel Lemosof

Quelle est l’histoire de vos sociétés ?

Marc de Saint Denis : Auris Gestion est une société entrepreneuriale créée fin 2004. Au départ, notre activité relève de ce que nous pourrions appeler l’investment office. Nous recherchons des compétences de gestion pour les mettre à la disposition de nos clients privés. En 2008, nous faisons un premier pas vers la gestion collective en lançant un fonds actions. Nous réalisons une opération de croissance externe en 2012 avec la prise de contrôle de la Financière Van Eyck. En 2015, nos encours atteignent 1 Md€. Nous finalisons une deuxième opération de croissance externe avec l’acquisition d’Alexandre Finance. Nous commençons aussi à nous déployer à l’international.

Auris Gestion est détenue par les personnes qui y travaillent. La société emploie plus de 40 collaborateurs. Nous gérons 1,5 Md€, dont 1,25 Md€ en gestion privée. Nous nous adressons à 2.000 investisseurs. Nous avons une dizaine de fonds : Auris Evolution Europe, Auris Diversified Beta, Auris Sélection Défensive, Auris Obligations Capital, Auris Patrimoine… Le rapprochement avec Salamandre AM nous permet de franchir une nouvelle étape importante.

Sébastien Grasset : Salamandre AM a été créée fin 2016. Avec une équipe resserrée de six personnes et un dispositif et des techniques de gestion éprouvés, nous nous sommes développés sur deux segments de clientèle, celui des institutionnels (60 % de notre clientèle) et celui des CGP et des family offices (40 %). Nous avons rapidement dépassé les 500 millions d’euros sous gestion en déployant une gestion rigoureuse et disciplinée et en « rendant compte » de manière transparente à nos partenaires. En outre, dès le départ, nous avons appliqué une tarification institutionnelle à notre gestion sous mandat proposée à nos partenaires CGP et family offices. Nos spécialités sont la gestion obligataire et l’allocation d’actifs en architecture ouverte. Nous proposons une gestion sous mandat, notamment en assurance-vie (en France et au Luxembourg, avec des fonds internes dédiés ou des fonds internes collectifs). Nous utilisons des fonds classiques et des ETF, des produits structurés actions ou crédit, ainsi que des stratégies de recherche de décorrélation. Il faut noter que nos produits structurés et nos solutions de recherche de décorrélation ont permis de protéger le capital de nos clients de manière plus efficace que des allocations traditionnelles, et ce dans la tourmente de début d’année, montrant leur efficacité, et que notre collecte a parallèlement été positive.

 

Pourquoi un rapprochement ?

MdSD : Nous avons la même vision du marché. Nous cultivons le même goût pour le sur mesure et la relation de proximité. Nous sommes à l’écoute de nos clients (en latin, auris signifie « oreille »). Il nous semblait également important de rajeunir la pyramide des âges. Nous voulons assurer la pérennité de notre structure, tout en préservant son ADN. La complémentarité de nos offres et des agréments dont nous disposons permet de couvrir un spectre encore plus étendu de solutions d’investissement.

SG : L’objectif n’est pas la course aux encours. Nous avons pris notre temps, préférant l’union avec une autre « boutique » plutôt que, par exemple, l’adossement à un groupe. Comme Auris Gestion, nous souhaitons maintenir la flamme de l’indépendance ! Je cherchais une société de gestion qui soit à même de répondre à notre culture entrepreneuriale et d’agilité. En outre, il nous fallait augmenter nos moyens humains pour continuer notre développement au mieux des intérêts de nos clients. C’est chose faite : je reste à la manœuvre pour accompagner les clients et dispose d’une organisation encore plus robuste. Cela étant rappelé, nous maintenons deux points fondamentaux : le travail en relation « BtoB » (les CGP sont nos clients et ils gardent le lien avec les clients finaux, à savoir leurs clients) et une tarification maîtrisée et transparente.

 

Que vont devenir les noms ?

MdSD : Auris Gestion conservera son nom. Ses activités, que viendront enrichir celles de notre nouveau partenaire stratégique, seront bien entendu conservées.

SG : Si les équipes seront regroupées au sein d’Auris Gestion, nous garderons, pour notre communication auprès de la communauté des CGP et des family offices, une dénomination commerciale autour de « Salamandre » et probablement quelque chose comme « Salamandre by Auris Gestion ». Cela soulignera que notre gestion de fonds et de mandats « BtoB » sera totalement séparée de la gestion privée « BtoC » d’Auris Gestion.

 

D’autres projets ?

MdSD : Nous allons créer de nouveaux compartiments de notre Sicav luxembourgeoise. Pour cela, nous allons sélectionner des professionnels talentueux, capables – dans le cadre de délégations de gestion – de nous apporter une vraie valeur ajoutée sur différentes classes d’actifs (actions américaines, actions internationales, obligations émergentes, par exemple). Nous allons aussi mettre l’accent sur la distribution, un métier où nous étions jusqu’alors très peu présents. Par ailleurs, même si nous ne pouvons pas formellement exclure une telle éventualité, nous n’envisageons pas de réaliser une quatrième opération de croissance externe.

SG : Nous allons continuer à servir les institutionnels, les CGP et les family offices avec notre offre de gestion qui nous différencie de la concurrence. Comme indiqué par Marc, nous allons aussi nous développer grâce à la mise en œuvre de délégations de gestion. Je connais bien cette approche qui s’assimile à celle des managed accounts. Elle permet d’attirer des talents internationaux tout en maîtrisant de manière étroite les risques grâce à l’encadrement par nos équipes. Ce processus de délégation de gestion est beaucoup utilisé dans le milieu institutionnel. Là aussi, il s’agit d’un point fort de convergence entre Auris et Salamandre. Enfin, notre équipe va être prochainement renforcée par l’arrivée d’un gérant financier issu du milieu institutionnel.

ML