15042021

Retour

Capital-investissement : Inter Invest Capital lance un fonds immobilier grand public

hotel8

hotel8

Inter Invest Capital, société de gestion du groupe Inter Invest fondée en 2015, lance le FCPR Inter Immo, un fonds de capital-investissement immobilier à destination du grand public.

La société de gestion Inter Invest Capital, fondée en 2015 dans le giron du groupe Inter Invest (créé, lui, en 1991 par Daniel Petit), annonce l’ouverture à un large public d’Inter Immo, un fonds de capital-investissement immobilier, éligible au PEA-PME. Forte d’une expertise éprouvée de longue date en capital-investissement en outre-mer et en capital-croissance en métropole et en Europe, Inter Invest Capital a lancé l’an dernier une gamme de fonds de capital-investissement immobilier dont le premier véhicule est un fonds professionnel de capital-investissement (FPCI). Celui-ci est réservé aux investisseurs dits « avertis », avec un ticket d’entrée de 100.000 € (ou, sous certaines conditions, de 30.000 €).

Inter Invest Capital (plus de 50 sociétés en portefeuille) complète sa nouvelle gamme avec le lancement d’un fonds spécialisé en capital-investissement immobilier. Inter Immo est un fonds commun de placement à risques (FCPR), accessible dès 3.000 €. Celui-ci a pour vocation d’investir dans des sociétés liées au secteur immobilier selon une stratégie diversifiée sur différents segments de marché. Horizon d’investissement : 11 décembre 2027, voire au plus tard 11 décembre 2029 (en cas de prorogation jusqu’à deux fois une année). D’ici là, l’argent des souscripteurs est bloqué. Objectif de rendement annuel net de frais : 7 %.

Des dynamiques différentes

Avec une poche « mezzanine » de 50 % au minimum, le fonds sera constitué de titres donnant accès au capital (obligations convertibles ou remboursables en actions, obligations à bons de souscription d’actions…) et d’actions émanant de sociétés non cotées européennes (françaises principalement). « Des participations, est-il expliqué dans le communiqué de presse de lancement du fonds, seront prises dans des sociétés actives dans le secteur immobilier (promotion, réhabilitation, marchands de biens…) ou dans des sociétés exploitant des actifs immobiliers (hôtellerie traditionnelle, hôtellerie de plein air, résidences avec services, coworking, coliving…). » L’approche de gestion répondra à une logique de sélectivité des investissements et de diversification du risque sur des marchés aux dynamiques différentes : tourisme, construction, hébergement médicalisé…

« Nous ciblons des sociétés présentes sur des secteurs portés par des tendances de fond comme l’émergence de nouveaux concepts hôteliers ou immobiliers, le déficit de logements dans les centres-villes ou le vieillissement de la population », précise Guillaume Donnadieu de Vabres, gérant en charge du capital-investissement immobilier chez Inter Invest Capital. L’investissement dans le FCPR permettra, sous certaines conditions (notamment de durée de détention), de bénéficier d’une exonération d’imposition sur les plus-values de produits de cession de parts. Si leur investissement n’est pas soumis à l’IFI, les personnes physiques sont toutefois assujetties aux prélèvements sociaux.

 

ML