26052022

Retour

Gestion d’actifs

La Financière de la Cité peaufine son ouverture au marché retail

philippe joly Financière de la Cite

La société de gestion qui gère aujourd’hui 700 M€ d’actifs vient de recruter un spécialiste de la distribution : Philippe Joly. Elle vise un doublement de ses encours d’ici trois à quatre ans.

La Financière de la Cité, société de gestion créée en 2005, fourbit ses armes en vue d’accélérer sa croissance. La société, à la tête actuellement de 700 M€ d’actifs gère une quinzaine de fonds notamment spécialisés en matières premières, convertibles et plus globalement en valeurs cycliques. L’entreprise financière, commercialise également un fonds Brexit comprenant exclusivement des entreprises britanniques, Suisses et Scandinaves. Elle est très positive sur les valeurs transatlantiques, ne serait-ce qu’en raison du paramètre dollar.

« Nous avons créé en parallèle un logiciel de tenue de portefeuille, Arago, développé par FDC Systèmes qui offre un suivi complet des données financières et extra-financières (ESG, Solvabilité II) pour les investisseurs professionnels », nous indique Franck Languillat, le DG de Financière de la Cité.

Pour passer à la vitesse supérieure, les responsables de la société de gestion ont décidé de s’ouvrir aux marchés de la distribution externe. Pour ce faire, elle vient de recruter un spécialiste de la distribution de fonds d’investissements en asset management et private equity, Philippe Joly, notamment passé chez Cardif, BNP Paribas AM, Turenne Capital ou Scale Up Capital. Il arrive le 16 mai.

« Sur la partie institutionnelle, il y a encore beaucoup de place et beaucoup de choses à faire. Nous sommes équipés pour gérer des encours importants, et cela tant du point de vue des équipes que du système d’information. Ainsi, avec cette ouverture au marché retail nous ambitionnons de doubler de taille d’ici trois à quatre ans », ajoute le DG de la Financière de la Cité.

Autre particularité de la société de gestion qui rencontre un succès croissant : la commercialisation d’un produit atypique, à savoir un FIA constitué d’or physique, en partenariat avec BNP Paribas en tant que dépositaire et HSBC en tant que conservateur. Mise minimale 500 000 € pour les investisseurs dits professionnels, cet outil étant plus particulièrement destiné aux investisseurs institutionnels. Son encours actuel est de 50 M€ et Financière de la Cité est le seul acteur français à proposer un tel outil.

PBB