29032020

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier "C'est le moment d'acheter des parts de SCPI" : L'interview exclusive de Lionel Benhamou, fondateur de la Centrale des SCPI

Immobilier

"C'est le moment d'acheter des parts de SCPI" : L'interview exclusive de Lionel Benhamou, fondateur de la Centrale des SCPI

sereniteo

sereniteo

Lionel Benhamou bonjour, vous êtes l’un des plus fins connaisseurs du monde de la pierre digitale depuis une dizaine d’années et nous souhaitions profiter de votre analyse de l’actualité des SCPI en ce mois de mars qui a vu les cours des bourses mondiales dévisser, le CAC40 en tête. Entrons donc tout de suite dans le vif du sujet avec une première question : croyez-vous que la dynamique des SCPI va se poursuivre en 2020 après une année 2019 record ?

(Publi-communiqué)

 

 Bonjour, et merci de me donner l’occasion de m’exprimer en cette fin d’hiver qui a été chahutée sur les marchés financiers. Si nous regardons dans le rétroviseur, l’année 2019 a constitué une année record pour les sociétés civiles de placement immobilier. Jugez plutôt : plus de 8,6 milliards de collecte, un nombre d’associés porteurs de parts désormais supérieur au million et une capitalisation qui a dépassé 65 milliards d’euros.

Au regard de tels chiffres, beaucoup pourraient croire que cette dynamique va s’essouffler. Nous pensons, à La Centrale des SCPI, qu’il n’en est rien. En effet, l’immobilier tertiaire qui draine l’immense majorité de la collecte en parts de SCPI de rendement demeure très sain. Qu’il s’agisse du marché de bureaux francilien ou provincial, voire européen, les indicateurs sont au vert. S’agissant de l’immobilier commercial, l’activité demeure soutenue même s’il faut être sélectif dans ses choix d’investissements. Enfin, certaines thématiques immobilières comme l’immobilier de la santé ou l’immobilier logistique occupent le devant de la scène avec le succès des SCPI Pierval Santé gérée par Euryale Asset Management et Activimmo gérée par Alderan.

Certes, mais l’actualité incite à la prudence, non ?

Investir en immobilier est une opération de long terme. Nous indiquons clairement aux investisseurs qui nous appellent au 01.44.56.00.23 ou viennent nous rencontrer dans notre boutique du 15 rue Saint-Roch à Paris dans le premier arrondissement qu’il est nécessaire de conserver ses parts de SCPI durant au moins dix ans. Il ne s’agit pas de devenir un associé éphémère, cela n’aurait pas de sens. Une très grande partie de nos clients nous suit depuis nos débuts et renforce ses positions en parts de SCPI en fonction de ses capacités d’investissement.

Il existera toujours de contraintes conjoncturelles mais sombrer dans un fatalisme de mauvais aloi ne résout rien. L’humain dispose en lui de la capacité à résister à l’adversité et à trouver des solutions constructives. Je fais donc totalement confiance aux équipes de chercheurs du monde entier, dont celles de l’Institut Pasteur, pour trouver dans les meilleurs délais un vaccin permettant de lutter efficacement contre le covid-19.

D’après vous, c’est donc le moment d’investir en SCPI ?

En toute transparence, c’est toujours le moment d’investir en parts de sociétés civiles de placement immobilier ! Il faut entrer maintenant dans ce produit d’épargne immobilière assistée afin de se constituer le plus tôt possible son portefeuille multi-SCPI efficient. Les prix des actifs demeurent globalement modérés et les perspectives de revalorisation du prix des parts de SCPI à moyen et long termes sont réelles.

L’analyse rétrospective du marché prouve que les SCPI font indéniablement partie des meilleurs placements avec un taux de rentabilité interne (TRI) de près de 10 % au cours des 40 dernières années. C’est considérable et sans commune mesure avec ce qu’ont rapporté d’autres placements au cours de la même période, notamment le livret A et les contrats d’assurance-vie en euros qui risquent de sombrer.

En outre, les taux d’intérêt ont atteint un point bas et nous pouvons, à La Centrale des SCPI, trouver pour nos clients des crédits immobiliers à 1,40 % hors assurance sur 15 ans. Je rappelle que les meilleures SCPI ont rapporté autour de 6 % l’an dernier. L’effet de levier est donc considérable comme vous pouvez vous en rendre compte.

Effectivement, tous ces chiffres plaident pour l’intérêt de consacrer une partie de son patrimoine à l’achat de parts de SCPI, mais lesquelles particulièrement ?

Comme indiqué, nous sommes très positifs sur les SCPI Santé et les SCPI Logistique. Cependant, ce ne sont pas les seules qui doivent mériter présentement notre attention. Je conseille à nos clients de procéder à une double diversification de leur patrimoine, à savoir sectorielle et géographique. C’est ce que nous appelons le portefeuille SCPI multi-typologie.

Par exemple, il est intéressant de posséder dans son portefeuille multi-typologie des SCPI murs de commerces investies en Allemagne comme la SCPI Novapierre Allemagne 2 gérée par Paref Gestion ou des SCPI de bureaux investies également en Allemagne comme la SCPI Eurovalys gérée par Advenis Real Estate Investment Management.

Il existe également de très belles opportunités en France et tout particulièrement en région parisienne avec les SCPI Primopierre, gérée par Primonial REIM ou Pf Grand Paris gérée par Perial Asset Management.

De manière générale, il s’agit de mixer les meilleures SCPI mais également d’investir dans des localisations et des secteurs qui ont un sens pour soi. Un investissement en parts de SCPI n’est certes pas un investissement plaisir mais rien n’empêche de constituer son portefeuille multi-SCPI en fonction de sa sensibilité. Bien évidemment, l’idée demeure de parvenir à revaloriser son patrimoine sur le long terme et de percevoir des dividendes réguliers permettant d’améliorer son pouvoir d’achat.

Les équipes de La Centrale des SCPI sont donc totalement mobilisées pour faire découvrir les SCPI au plus grand nombre de nos concitoyens ?

Bien sûr, pourquoi ne le seraient-elles pas d’ailleurs ? L’une des forces des SCPI est de ne nécessiter qu’un faible montant d’investissement initial pour en devenir associé. Avec quelques milliers d’euros, vous pouvez déjà vous constituer un portefeuille diversifié que vous aurez tout le loisir de compléter quand bon vous semblera.

Notre métier, et c’est notre seul métier, consiste à conseiller à nos clients les meilleures SCPI après voir réalisé leur bilan patrimonial et une étude poussée de leurs besoins financiers présents et futurs. Nos consultants sont totalement formés à l’ingénierie patrimoniale de haut niveau.

Nous suivons de près l’actualité de chaque SCPI ce que ne pourrait bien évidemment pas faire un particulier. En outre, notre site Internet (www.centraledesscpi.com) a totalement été refondu une fin d’année dernière pour apporter encore davantage de services à nos clients. Vous le voyez, rien ne peut arrêter le développement de La Centrale des SCPI en 2020.

Et surtout, à tous nos citoyens inquiets face à la crise du coronavirus, je leur apporte mon soutien et celui de nos équipes mais l’avenir de nos proches dépend de notre capacité à surmonter cette épreuve avec calme. Nos devons tous continuer à vivre.

Lionel Benhamou, merci pour votre éclairage qui prouve que la détermination n’est pas qu’un vain mot et qu’il importe d’agir en toutes circonstances.

Merci à vous.

Familiarisez-vous en vidéo avec le fonctionnement et la stratégie de la SCPI Activimmo :  

 

Avertissement
L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.
Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.
Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.