14122019

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier Rubriques Actualités Immobilier, les notaires observent une baisse des prix

Tendance

Immobilier, les notaires observent une baisse des prix

Selon les officiers ministériels, la réforme fiscale a donné un coup de pouce aux ventes sans modifier la tendance désormais baissière des prix.

D'après la Chambre des notaires de Paris-Ile-de-France, 43 000 logements ont été vendus entre novembre 2011 et janvier 2012. Les transactions ont ainsi bondi de 11 % par rapport à la même période de l'année précédente. Mais cet emballement n'est que conjoncturel. Les particuliers ont voulu profiter d'un régime fiscal sur les plus-values plus favorable car depuis le 1er février dernier, les gains réalisés à l'occasion d'une cession à titre onéreux sont soumis à un nouveau barème d'abattement qui procure une exonération totale au bout de 30 années de détention. Ce nouvel environnement fiscal pèse déjà sur l'activité. " Les premiers indicateurs sur février 2012 montrent que le nombre de vente s'inscrit de nouveau en baisse par rapport à février 2011 ”, avouent les notaires.

Malgré le sursaut des transactions, les prix des logements anciens en Ile-de-France sont en repli de 0,6 % d'octobre* 2011 à janvier* 2012. C'est le département de Seine-Saint-Denis qui accuse la plus forte baisse (-1,4 % en 3 mois).

Dans la Capitale, les prix s'orientent également à la baisse (8 370 € le m2 en décembre* à 8 340 € en janvier) et ce mouvement devrait se poursuivre. " Les dernières projections des prix calculées sur les avant-contrats confirment la tendance baissière, avec un prix de vente projeté compris entre 8 100 € et 8 200 € fin mai* 2012 ”, concluent-ils.

Précisions :
* Le nombre de ventes et les indices de prix sont calculés sur 3 mois : « janvier* » correspond à la période novembre-décembre-janvier, « décembre* » à la période allant de octobre à décembre, « octobre* » à la période allant de août à octobre...  

 

Mis en ligne le 30 mars 2012