09122019

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier Rubriques Actualités Coup de frein pour le marché immobilier francilien

Tendance

Coup de frein pour le marché immobilier francilien

Les Notaires Paris-Ile-de-France ont diffusé aujourd'hui une étude sur les prix et les volumes de transactions de l'immobilier en Ile-de-France à la fin avril 2012. Deux tendances se dessinent : des prix qui remontent à Paris après 4 mois de baisse consécutive couplée à une baisse notable du nombre de transactions.

Amorcée en octobre dernier, la baisse des prix immobiliers à Paris connaît un premier coup d'arrêt. D'après les chiffres publiés par les Notaires Paris-Ile-de-France, le prix de vente atteignait en moyenne 8 380 euros au mètre carré à fin avril, contre 8 260 euros un mois auparavant. Ceci correspond à une hausse mensuelle de 1,5 % : ainsi, après 4 mois de léger recul, les prix retrouvent leur niveau de novembre 2011. Et les notaires d'anticiper une poursuite de cette tendance lors des prochains mois : le prix de vente à Paris à fin août 2012 devrait se situer aux alentours de 8 400 euros le mètre carré d'après leurs projections.

Par ailleurs, en dépit d'un mois de janvier 2012 hors-norme dynamisé par la réforme sur l'imposition des plus-values immobilières, le nombre de ventes reste faible en Ile-de-France. Ainsi, de février à avril 2012, seulement 26 400 logements anciens ont été vendus, ce qui constitue une baisse de 20 % par rapport à la même période en 2011.

A l'extérieur de la capitale, les prix des appartements anciens restent stables sur trois mois (stabilité parfaite en Petite Couronne, -0,1 % en Grande Couronne) et s'établissent en moyenne à 5 500 euros le mètre carré. Le marché des maisons anciennes connaît de son côté une légère hausse de 0,5 % entre janvier et avril 2012. Seul le département du Val-d'Oise semble se démarquer, avec une hausse de 1,4 % des prix en trois mois.

Enfin, les Notaires Paris-Ile-de-France mettent ces chiffres en perspective avec les évolutions positives des prix sur une année glissante. Ainsi, les prix des logements anciens en Ile-de-France en avril 2012 sont supérieurs de 4,8 % à ceux d'avril 2011 (3,3 % pour les maisons, 5,5 % pour les appartements). Les hausses annuelles de prix des appartements anciens sont quant à elles comprises entre +1,3 % en Seine-et Marne et +6,8 % à Paris.

Mis en ligne le 27 Juin 2012