14122019

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier Rubriques Actualités Amundi Immobilier lance une nouvelle SCPI Malraux

Tendance

Amundi Immobilier lance une nouvelle SCPI Malraux

Forte du succès rencontré par ses deux précédentes SCPI de type Malraux, Amundi Immobilier lance Reximmo Patrimoine 3.

Cette SCPI s'adresse aux particuliers qui souhaitent à la fois investir indirectement dans de l'immobilier locatif ancien d'exception à restaurer au coeur des centres-villes historiques et bénéficier des avantages fiscaux de la loi Malraux.
Ce dispositif, rappelons-le, permet de déduire directement de l'impôt sur le revenu, applicable en une seule fois au titre de l'année de souscription, environ 18 % du montant de la souscription(1). Cette déduction est calculée en fonction du montant des travaux de restauration éligibles(2), avec un plafond d'investissement d'environ 165 000 € par foyer fiscal et par an(3).

Reximmo Patrimoine 3 a vocation à détenir des immeubles d'habitation anciens de caractère, devant bénéficier d'une restauration conforme à l'esprit d'origine des immeubles.
Les biens immobiliers se situent exclusivement en France, dans des villes au passé historique riche et où la demande locative est suffisamment importante. Cette sélectivité est réalisée en vue de pérenniser la qualité du patrimoine et de maximiser les conditions de revente des immeubles à l'échéance, contribuant à optimiser les performances globales de la SCPI.
Par ailleurs, le nombre et la diversité des villes dans lesquelles les investissements sont réalisés procurent à l'investisseur une diversification permettant une mutualisation des risques.

Le véhicule d'investissement offre un accès facilité, à partir de 5 000 euros (commission de souscription comprise) au marché de l'immobilier résidentiel.

Il est commercialisé jusqu'au 20 décembre 2013(4) dans les agences du réseau Société Générale, du Crédit Agricole, chez les CGPI, au travers d'« Amundi - Le Comptoir par CPR » et jusqu'au 20 décembre 2012 dans les pôles LCL Banque Privée.

 

(1) Sous réserve de conserver les parts de la SCPI de 14 à 15 ans à compter de la date de souscription
(2) Dépenses visés à l'article 199 tervicies II du CGI - Réduction d'impôt dans la limite de 100 000 € par an et par foyer fiscal
(3) Ce dispositif est soumis au plafonnement des niches fiscales
(4) Sauf clôture anticipée en cas de souscription intégrale avant cette dernière date

 

 

 

Mis en ligne le 24 septembre 2012