09122019

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier Rubriques Actualités Le pouvoir d’achat immobilier des Français s’est amélioré

Tendance

Le pouvoir d’achat immobilier des Français s’est amélioré

Selon le baromètre Capacim, la baisse des prix, conjuguée à celle des taux d’intérêt, a permis une légère augmentation de la capacité d’achat des ménages français en 2012.

Le baromètre trimestriel Capacim permet de mesurer la capacité d’achat immobilier des ménages pour un bien correspondant à leurs besoins et compte tenu de leur structure familiale. Il est réalisé en partenariat avec le Crédit Foncier par la chaire Ville et Immobilier de la Fondation de l’Université Paris-Dauphine et prend en compte quatre facteurs : le taux de chômage, le revenu des ménages, le taux d’intérêt de crédit et le prix de l’immobilier. Au quatrième trimestre 2012, 37,5% des ménages parisiens et 59,5% des ménages franciliens étaient en capacité d’acheter un bien immobilier à Paris et dans les communes d’Ile-de-France étudiées, contre respectivement 36,2% et 57,8% au premier trimestre. C’était le cas de 61,8% des ménages dans les six métropoles de province concernées par l’étude, contre 60,7% au premier trimestre.
En Ile-de-France, Neuilly-sur-Seine ressort comme la ville la moins accessible (31,3%), devant Paris (37,5%). En revanche, c’est à Meaux, Bobigny et Evry que les ménages franciliens sont le plus en mesure de pouvoir acquérir un logement, avec une accessibilité évaluée entre 72% et 73,7%. En régions, Nantes et Toulouse apparaissent comme les villes les plus abordables (69% environ) alors que seul un ménage sur deux peut acquérir un bien immobilier à Marseille.

Mis en ligne le 25 Juin 2013