09122019

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier Rubriques Actualités Immobilier : la baisse des prix va s'accélérer

Tendance

Immobilier : la baisse des prix va s'accélérer

Selon la Chambre des Notaires de Paris-Île-de-France, les prix ont continué à s’éroder en 2014, lentement mais de manière continue. Le mouvement devrait légèrement s'accentuer en 2015.

Au 4e trimestre 2014, le prix au m2 des appartements en Île-de-France est de 5 300 €. Il est en recul annuel de 1,9 %, avec des rythmes de baisses légèrement plus marqués en Grande Couronne (autour de 3 %), qu’en Petite Couronne (de l’ordre de 1 %). Dans la Capitale, les prix ont cédé 2,1 % sur un an. Les prix parisiens sont repassés en-dessous du seuil des 8 000 € au 4e trimestre 2014.

Du 3e au 4e trimestre 2014, les reculs des prix des appartements ont souvent été plus sensibles (1,6 % par exemple dans Paris et 2,6 % dans le Val-d’Oise en 3 mois) qu’au 1er semestre. Ce constat n’est qu’en partie lié au phénomène de variation saisonnière traditionnellement observé en cette période de l’année.
Il fallait compter 292 200 € au 4e trimestre 2014 pour acheter une maison en Île-de-France, contre 298 500 € un an auparavant, soit une baisse annuelle de 2,1 % et de 6 300 €.

Depuis leur point haut atteint mi-2012, les ajustements de prix se sont opérés à un rythme qui peut apparaître particulièrement modéré comparé à l’atonie résistante des volumes. Du 3e trimestre 2012 au 4e trimestre 2014, le prix des appartements a baissé de 5,6 % dans Paris, soit une diminution de 480 € par m2 (de 8 440 à 7 960 €) et de 5,2 % en Île-de-France. Le prix des maisons franciliennes a quant à lui reculé de 7,3 % depuis le 3e trimestre 2011.

Une modeste accélération de la baisse des prix attendue début 2015
Les indicateurs avancés des Notaires de Paris – Île-de-France sur les avant-contrats anticipent un recul un peu plus rapide. Dans Paris, les projections font état d’un prix de vente au m2 de 7 840 € en avril(1) 2015, soit le passage à une diminution annuelle de 3,5 %. Les prix des appartements reculeraient de 4,8 % dans les Hauts-de-Seine et de 3,9 % en Île-de-France d’avril(1) 2014 à avril(1) 2015. La baisse annuelle du prix des maisons atteindrait 2,1 % à la fin avril(1) 2015.
Malgré cette légère accélération, les baisses attendues ne rappellent en rien la rapide diminution des prix liée à la crise financière de 2008 et à l’effondrement du nombre des ventes. Rappelons que sur une brève période (du 3e trimestre 2008 au 2e trimestre 2009) les prix des appartements avaient reculé de 8 à 13 % (-8,7 % dans Paris, -8,9 % en Petite Couronne, -9,3 % en Grande Couronne et -12,9 % pour les maisons en Île-de-France).

 

Note :
(1) Avril correspond à la période allant de février à avril.