26032019

Retour here Vous êtes ici : Accueil Magazine Magazine Gestion d’actifs Petites et moyennes valeurs : Amplegest dévoile sa philosophie de gestion

Magazine

Petites et moyennes valeurs : Amplegest dévoile sa philosophie de gestion

usa essay writing services

http://ijcl.org/?=buy-college-paper-online Augustin Bloch-Lainé, spécialiste en petites et moyennes capitalisations de la société de gestion indépendante Amplegest, a expliqué en détail sa façon de travailler. 

Début mars 2019, la societé de gestion indépendante essay writing service reviews Amplegest a exposé sa philosophie de gestion dans le segment des petites et moyennes valeurs.

Trois constats : en 2018, les petites et moyennes valeurs ont connu la pire année de leur histoire, elles se sont depuis bien comportées et, sur de longues périodes, elles battent les grandes capitalisations (12 années de surperformance sur 16). « Nous pensons que si nous trouvons des sociétés qui se paient moins cher et qui ont une croissance plus élevée que le marché, confie history essay help Augustin Bloch-Lainé, le spécialiste en petites et moyennes capitalisations de la société de gestion, write my paper fast  nous devrions battre les indices de référence. »

L’équipe de gestion d’Amplegest compte trois gérants et quatre analyses, pour quatre OPC (plus de essay writing services 600 M€ d’encours). Elle passe le plus clair de son temps dans la recherche. Elle a ses propres modèles d’analyse et d’évaluation. Augustin Bloch-Lainé veut faire au moins aussi bien que les professionnels du private equity. Avec la liquidité en plus ! Chaque année, l’équipe rencontre 700 sociétés. Au final, dans un univers d’investissement de 500 valeurs, à dominante française, moins d’une cinquantaine de valeurs sont retenues.

the help by kathryn stockett essay Une performance annualisée de + 10 %

« Nous recherchons des sociétés qui ont une croissance rentable visible, avec de fortes barrières à l’entrée, explique Augustin Bloch-Lainé. Nous n’aimons pas trop les sociétés endettées ni les sociétés cycliques. Notre indicateur clé est le retour sur capitaux investis. Nous voulons savoir, pour 1 € investi, combien l’entreprise fait de croissance, de marge et de free cash flow. Nous apprécions les sociétés dont le business model est bien installé. Par ailleurs, nous avons développé une approche ESG. Enfin, nous ne pilotons pas nos fonds en fonction de la macro-économie. »

Dans les fonds Amplegest Midcaps (124 M€ d’encours) et Amplegest PME (53 M€), tous deux 5 étoiles Morningstar et Quantalys, la capitalisation boursière médiane est respectivement de 1 Md€ et de 300 M€. Sur cinq ans, leurs performances annualisées (parts AC) tournent autour de + 10 %. Quelques exemples de titres (parfois présents dans les deux portefeuilles) : Devoteam, Groupe Fnac, Fountaine Pajot, Sopra Steria Group, Oeneo, Akka Technologies, Teleperformance, Thales, Capgemini, Xilam Animation, Worldline, ALD, Bilendi, Generix, Pharmagest Interactive, Wedia et Albioma.Michel Lemosof

Michel Lemosof