13122019

Retour Vous êtes ici : Accueil Assurance vie Assurance vie : les Français toujours accrocs aux fonds euros

Assurance vie

Assurance vie : les Français toujours accrocs aux fonds euros

En août 2019, les Français ont continué d'épargner massivement sur leur contrat d'assurance vie en particulier sur leur fonds euros. Au grand dam des assureurs ! 

L'assurance vie n'a pas connu de pause estivale. Pour le mois d'août, la collecte nette de l’assurance vie s’est établie à 2,1 Md€ selon les chiffres publiés fin septembre par la Fédération française de l’assurance (FFA). Ce qui signifie que les Français versent davantage sur leur contrat qu’ils n’y retirent de l’argent. Depuis le début de l’année, la collecte nette s'établit à 19,4 Md€ (16,5 Md€ sur la même période en 2018).

A noter qu'en août 2019, le montant des cotisations collectées par les assureurs a baissé à 10,2 Md€ (contre 13,4 Md€ en juillet), soit le niveau le plus bas depuis de début de l'année. Mais d'un autre côté, les épargnants ont aussi un peu moins pioché dans leurs contrats : les prestations, c’est-à-dire les décès, rachats partiels ou rachats totaux, atteignent 8,1 Md€ (soit 3 Md€ de moins qu'en juillet). 

78% de la collecte en fonds euros

Les unités de compte (UC) ne font pas recette avec à peine 2,2 Md€ soit à peine 21,5% des cotisations. Les épargnants restent rivés à leur fonds euros qui représentent donc 78% de la collecte. Cet été, il s'est produit au sein des contrats existants un fort mouvement d'arbitrage des UC vers les fonds euros. C'est la raison pour laquelle les assureurs lancent des appels pour détourner les Français des fonds euros garantis qui, du fait des taux négatifs des emprunts souverains actuels (sur lesquels sont investis les fonds euros), voient leur avenir s'assombrir.

Ainsi, le 25 septembre, Generali France a entamé le bal en dévoilant, chez notre confrère des Echos, des mesures chocs pour freiner la collecte des fonds euros (fermeture de deux "vieux" fonds euros France 2 et Euro innovalia, contrainte d'au moins 60% d'UC pour chaque versement, etc).

Puis la compagnie Allianz France a déclaré qu'elle allait instaurer une contrainte de 50% au moins d'UC pour les versements de plus de 1 M€, voire 90% pour les versements plus de 10 M€.

De son côté, Crédit Agricole Assurances a notamment indiqué vouloir jouer sur le levier des frais à l'entrée pour le fonds euros. Enfin, tous les assureurs devraient baisser de façon drastique les taux de rendement de leur fonds euros pour 2019 : rappelons qu'il était en moyenne de 1,83% net de frais de gestion (mais hors prélèvement sociaux) en 2018.  

Au total, les sommes placées par les Français sur les contrats d’assurance vie (y compris les réserves constituées par assureurs comme les provisions pour participation aux bénéfices) atteignent le montant considérable de 1 765 Md€ à fin août 2019 en progression de 4% sur un an, dont plus de 1 300 Md€ dans les fonds euros. 


Carole Molé Genlis
@CaroleGenlis