15082022

Retour

Assurance vie

Neuflize rend le private equity haut de gamme accessible à l'assurance vie

immo594

La Banque Neuflize OBC et la Compagnie d’assurance vie Neuflize Vie s’unissent pour lancer un fonds sélectionnant les plus grands fonds de private equity internationaux et accessible à l’assurance vie. Mise minimale : 100 000 euros.

La Banque Neuflize OBC et la Compagnie d’assurance vie Neuflize Vie s’unissent pour lancer le fonds NOBC Private Equity Sélection 2021. Avec un engagement minimum de 100 000 euros, les investisseurs avertis en quête de diversification ont désormais accès à une sélection de fonds de Private Equity internationaux dans le cadre de leur contrat d’assurance vie.

« La compagnie d’assurance gère les appels de fonds au fur et à mesure des opportunités, dans le cadre de son mandat. A terme, le montant placé par le client est investi à 100% dans un fonds diversifié de private equity, alors que la plupart des produits de la place n’intègrent que 70% de private equity et 30% de liquidités ou d’actions de petites sociétés cotées (small cap) » déclare Arnaud de Dumast, directeur général de Neuflize Vie.

L’objectif de ce fonds est d’investir dans un panel de 5 à 7 fonds de private equity internationaux, libellés en euro et en dollars, investissant dans le monde entier, et principalement en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord. Les fonds sous-jacents sont gérés par des équipes de gestion parmi les plus grands noms du private equity mondial, ayant un historique de performance de long terme et ayant prouvé leur capacité à délivrer des performances quel que soit le momentum du cycle macro-économique.

La sélection s’opère autour de fonds dits de capital-transmission (« buyout ») investissant dans des sociétés non cotées matures, et permettant d’ouvrir aux clients privés un accès à des fonds jusqu’ici principalement réservés aux grands investisseurs institutionnels.

A noter qu’il est également possible d’ajouter une composante secondaire afin de diversifier le portefeuille du fonds et de permettre de réduire l’effet de « courbe en J » typique du private equity, ainsi qu’une stratégie de capital-développement afin de profiter de la tendance de reprise actuelle.

PBB