26092018

Retour Vous êtes ici : Accueil Capital invest. Crowdlending : BNP Paribas AM lance sa plateforme de prêts aux PME auprès de sa clientèle institutionnelle

Capital investissement

Crowdlending : BNP Paribas AM lance sa plateforme de prêts aux PME auprès de sa clientèle institutionnelle

La société de gestion a finalisé sa première transaction, avec un prêt amortissable de six ans. Pour l’instant, la plateforme basée à Londres se concentre sur le financement d’entreprises anglaises.  

Cette plateforme alternative pan-européenne de prêts aux PME a été lancée en 2017 par BNP Paribas Asset Management à Londres. L’équipe, dirigée par Stéphane Blanchoz, qui possède une expertise éprouvée des activités de direct lending, a été renforcée avec l’arrivée d’une douzaine de professionnels. La plateforme a noué un partenariat avec Caple, une société spécialisée dans financements alternatifs aux PME européennes qui collabore avec un réseau de partenaires locaux comprenant des experts-comptables et des conseillers financiers dans le but de faciliter le financement des PME.  

BNPP AM propose ainsi à sa clientèle institutionnelle un accès unique au marché des prêts directs aux PME en tant que classe d’actifs à part entière (via des véhicules de gestion). En outre, en appui, la banque jouit d’une capacité de financement interne permettant d’octroyer des prêts de 500 000 à 5 M£ ou €. « Notre ambition est de développer et d’organiser des circuits d’origination (par des partenariats) et d’industrialiser le processus d’octroi de prêts PME afin d’offrir la possibilité (par un véhicule de gestion, un mandat, …) aux investisseurs d’investir dans des PME européennes », nous explique Stéphane Blanchoz, responsable de la plateforme alternative pan-européenne de prêts aux PME au sein de BNP Paribas AM.

La plateforme va être ensuite déployée en Europe continentale. L’activité démarrant au Royaume-Uni, il ne s’agit pour l’heure que de prêts à des PME britanniques. « L’ambition est cependant pan-européenne et notre objectif est de déployer cette stratégie dans d’autres pays (zone euro), et ce dès cette année », confie Stéphane Blanchoz.

Cette plateforme dépend de l’équipe Dette Privée et Actifs Réels, dirigée par David Bouchoucha, l’un des quatre pôles de gestion de BNPP AM, avec 50 professionnels.

Nos questions à Stéphane Blanchoz, BNP Paribas AM, responsable de la plateforme 

Quelle est l’ambition de cette nouvelle plateforme ?
Notre ambition est d’être un investisseur responsable, en proposant des financements de 500 K€ à 5 M€, complémentaires aux financements bancaires existants ; notre offre de prêts est à plus long terme – jusqu’à 8 ans, amortissable et sans sûretés attachées. Nous nous focalisons sur la capacité de l’entreprise à rembourser sa dette, donc nous nous concentrons sur des PME plus importantes que celles qui font actuellement appel aux plateformes de crowdlending (dont le montant moyen de prêt sur ces plateformes grand public est de 100K€ environ) et moins importantes que celles qui font appel à des fonds de dettes (le montant moyen d’un placement privé est supérieur à 50 M€, et il n’y a quasiment aucun fonds de dettes qui regarderait un dossier de moins de 5 M€.

J’imagine que vous avez développé un scoring dédié ?
Cette dimension « digitale » liée à l’industrialisation de la décision d’octroi et de l’exécution du prêts est essentielle. Ainsi, nous développons pour chaque pays où nous intervenons un modèle de scoring crédit extrêmement élaboré qui nous donne une première vision de l’entreprise qui requiert un financement. Cela permet de notamment de dimensionner les efforts d’analyse crédit selon le type de dossier. En outre, dans l’exécution des prêts, nous travaillons avec une documentation standardisée (qui peut être produite automatiquement) mais qui permet également la prise en compte d’éléments particuliers (je pense aux covenants financiers).

Vous avez vocation à agir de conserve avec d’autres plateformes ?
Oui, nous avons l’ambition de travailler avec certaines plateformes existantes pour proposer des prêts de montants plus importants à ceux traditionnellement proposés par les plateformes de crowdlending en place, mais avec un niveau d’exigence sue la qualité de l’information crédit transmise et un mode opératoire différents de ceux actuellement en place.

Quelles sont les conditions ? 
Ces prêts sont à taux fixe, amortissables, non garantis et sur une durée de 8 ans max.Sur le marché UK, les rendements proposés se situent dans une zone de 6 à 12% selon le niveau de risque. 

Quel est le mode opératoire de la plateforme ? 
La plateforme est reliée à des portails de partenaires (ex. https://caple.eu/en/ ) par lesquels les PME transmettent leurs informations nécessaires à l’étude de leur dossier. Des solutions de gestion sont ensuite élaborées afin de permettre aux clients institutionnels d’accéder à ces prêts.

Pourquoi Londres, en plein Brexit ? 
Le financement alternatif (non bancaire) des PME en Europe est particulièrement actif et développé au Royaume-Uni, où la désintermédiation bancaire est plus avancée qu’en Europe continentale (le marché le plus important en Europe). Il est donc important pour un acteur européen de pouvoir se déployer sur ce marché exigeant et à fort potentiel.Ensuite, dans le cadre d’une stratégie pan-européenne, Londres est un centre qui concentre des expertises techniques et multilingues qui nous permet d’accéder à des ressources adaptées pour réaliser et faciliter notre déploiement. Il est cependant tout à fait concevable d’adapter notre dispositif à l’avenir en fonction des évolutions réglementaires possibles liées au Brexit (avec une antenne en zone euro).