15112018

Retour Vous êtes ici : Accueil Capital invest. Investir dans le cinéma : 12 Sofica à souscrire d'ici fin 2018

Capital investissement

Investir dans le cinéma : 12 Sofica à souscrire d'ici fin 2018

La campagne de collecte 2018 est ouverte ce mercredi 30 octobre : les particuliers ont deux mois pour investir 63 M€ dans 12 Sofica agréées par le CNC.

L'investissement dans le cinéma séduit toujours autant les particuliers et les CGPI. C'est pourquoi la campagne de collecte 2018 des Sociétés de financement de l'industrie cinématographique et de l'audiovisuel (Sofica) lancée ce mercredi 30 octobre devrait une fois de plus rencontrer un franc succès. Cette année, 12 Sofica (voir liste) sont ouvertes à l'investissement jusqu'au 31 décembre 2018 pour une enveloppe totale de 63 M€.

Jusqu'à 48 % de réduction d'impôts plafonnée

Outre l'aspect « investissement plaisir », le succès des Sofica, créé par la loi du 11 juillet 1985, repose en grande partie sur leur fiscalité attractive avec une réduction d'impôts sur le revenu jusqu'à 48 %, les Sofica devant consacrer 10 % de leurs investissements en faveur du développement des séries audiovisuelles ou du financement de l’exportation. Cette réduction d’impôt est plafonnée à 25 % du revenu net global et à 18 000 € et les souscripteurs doivent conserver leurs parts 5 ans pour conserver l’avantage fiscal.

Chaque année, on estime que la collecte réunit 7 500 souscripteurs, soit une souscription moyenne par actionnaire de 8 200 €. Selon l'Association représentative des Sofica (ARS), depuis 30 ans, les Sofica ont permis de financer le cinéma et l'audiovisuel français à hauteur de 1,6 Md€, correspondant à plus de 2 000 films soit plus d'un tiers de la production française.

A titre d’exemple, parmi les sorties 2018 ayant bénéficié des investissements des Sofica : Les Chatouilles de Andrea Bescond et Eric Métayer (Un Certain Regard), En Liberté de Pierre Salvadori (Quinzaine des réalisateurs), Shéhérazade, de Jean-Bernard Marlin (Semaine de la Critique), Climax de Gaspard Noé (Quinzaine des réalisateurs) ou encore La Douleur d’Emmanuel Finkiel, sélectionné pour représenter la France aux Oscars. 

Carole Molé-Genlis

Attachments:
File File size
Download this file (SOFICA 2018.pdf)SOFICA 2018.pdf 194 kB