19082022

Retour

Loi de finances

Coup d’envoi de la campagne 2015 d’ECOFIP

L’opérateur de défiscalisation en outre-mer recommande aux investisseurs d’anticiper pour bénéficier des meilleures conditions.

Pour ECOFIP, l’année 2014 a été rythmée par une forte demande, qui a pu être en grande partie satisfaite à l’exception des derniers mois de l’année marqués par une pénurie de stocks, la production outre-mer n’étant pas illimitée.

L’offre ECOFIP 2015 est basée en grande partie sur les ECOFONDS. Ceux-ci sont constitués de six ou sept sociétés en nom collectif (SNC) qui investissent dans différentes régions ultra-marines et différents secteurs. Chaque SNC est dotée d’investissements qui n’excèdent pas 250 000 euros au total, comportant un peu plus de 6 locataires en moyenne. Grâce à cette mutualisation, le risque est réduit pour l’investisseur. ECOFIP sélectionne des biens standards non spécifiques, à fort potentiel de relocation. Les secteurs retenus sont le plus souvent ceux du BTP, de l’industrie, du transport et de l’agriculture. L’ensemble de ces opérations étant protégées par un panel d’assurances.

Mélanie Kabla, directrice du développement de la structure, rappelle « l’importance de souscrire dès maintenant et au plus tard le 31 juillet 2015, afin de satisfaire toutes les demandes et de faire profiter l’investisseur des meilleures rentabilités. Le dispositif Girardin étant avant tout une stratégie de trésorerie ». Outre le programme de collecte, ECOFIP envisage de nouveaux outils pour renforcer sa visibilité et ses relations avec les CGPI, à savoir un nouveau site internet et un espace dédié aux différents partenaires, doté notamment d’un simulateur performant et de kits professionnels. Un calendrier national des formations à destination des professionnels est également prévu.