19112018

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier SCPI et OPCI : une collecte moins soutenue !

Immobilier

SCPI et OPCI : une collecte moins soutenue !

Les statistiques Aspim-IEIF pour le premier semestre 2018 confirment une fois de plus le dynamisme de la pierre-papier (SCPI ou OPCI) avec une collecte nette de 2,39 Md€ (3,16 Md€ en brut). 

Encore un bon semestre pour la pierre-papier ! Frédéric Bôl, le président de l’Aspim, voit « avec satisfaction l’attractivité continue des fonds d’investissement immobilier ainsi que l’équilibre entre la collecte de capitaux et le rythme d’acquisition des immeubles par ces véhicules », indique-t-il ce mardi 28 août 2018 commentant dans un communiqué les statistiques de l'Aspim-IEIF.

Sur les six premiers mois, les SCPI, au nombre de 177, ont enregistré une collecte nette totale de 2,4 Md€. Une progression certes en retrait par rapport au premier semestre 2017, mais nettement au-dessus de la moyenne de la collecte des premiers semestres des dix dernières années (1,6 Md€).

Achat en Allemagne, cession de bureaux en IDF

Sur ce premier semestre 2018, les SCPI ont réalisé un total d’acquisitions de 2,3 Md€. Parmi ces investissements, 36 % ont été réalisé à l’étranger, l’Allemagne représentant à elle seule près de la moitié (45 %). Par ailleurs, les SCPI ont cédé pour 330 M€ d’actifs, principalement des bureaux situés en Ile-de-France.

Avec 512,3 M€ de parts échangées sur les six premiers mois, le marché secondaire des SCPI connaît une légère augmentation. Rapporté au total de la capitalisation, ce marché reste peu actif avec un taux de rotation semestriel des parts inférieur à 1 %. « On n’observe, estime-t-on à l’Aspim, aucun signe négatif sur la liquidité du marché des parts de SCPI ». Au 30 juin 2018, les parts en attente de cessions des SCPI à capital fixe se limitaient à 18,7 M€ (soit 0,19 % de la capitalisation cumulée des SCPI à capital fixe) et les retraits non compensés des SCPI à capital variable à seulement 170,1 M€ (soit 0,39% de la capitalisation cumulée des SCPI à capital variable).

5 % de rendement

En ce qui concerne les 16 OPCI grand public (gérés par 11 sociétés de gestion), très majoritairement distribués en tant que unité de compte en contrats d’assurance vie, le rythme de collecte retrouve celui observé au cours du premier semestre 2015 avec 1,1 Md€.

Quant à la performance, pour les SCPI, globalement, selon l’indice EDHEC IEIF, elle se monte à 5 % (dont un rendement courant de 4,4 %). Sur les dix dernières années, la performance globale annualisée des SCPI atteint 6,1 % avec une volatilité très faible de 4,5 %.

Du côté des OPCI grand public, la performance globale mesurée par l’indice IEIF OPCI grand public s’élève à 3,3 % équitablement répartie entre le rendement courant et la valorisation de la valeur des actions. Depuis 2008, leur performance globale annualisée atteint 5,1 % avec une volatilité réduite à seulement 2,3 %.

Jean-Denis Errard