15112018

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier Immobilier : que peut-on acheter pour 300.000 euros dans le monde ?

Immobilier

Immobilier : que peut-on acheter pour 300.000 euros dans le monde ?

Le réseau Century 21 a dressé une cartographie de la surface qu’on pouvait acquérir dans les grandes capitales et métropoles mondiales pour 300 000 €. Les écarts sont très grands. 

A l’occasion d’un rendez-vous annuel à Paris de ses master franchisés dans le monde, le réseau international d’agences immobilières Century 21 (présent dans 81 pays avec 8 800 agences) a dressé un rapide tableau des prix de l’immobilier dans le monde. « Nous avons demandé à chacun de nos confrères de nous indiquer la surface qu’on pouvait acheter avec une enveloppe de 300 000 € (345 000 $) dans la capitale et les grandes villes de leur pays », explique Laurent Vimont, président du réseau Century 21 France.

Et les écarts sont surprenants (voir graphique ci-dessous) : pour 300 000 €, on peut à peine acheter 18 m2 à Londres (en tête de classement) mais on peut devenir propriétaire d’une villa luxueuse de 600 m2 au Cap en Afrique du Sud (en queue de peloton).

31 m2 à Paris... 

Paris arrive en 4e position des grandes métropoles avec pour 300 000 € une surface de 31 m2 et est juste devancé par Londres, New York (20 m2) et San Francisco (28m2).

Les capitales ne sont pas forcément les plus chères : on peut acquérir, pour la même somme de 300 000 €, un appartement d’à peine 35 m2 à Munich et du double (70 m2) à Berlin, la capitale.

... et 100 m2 à Bruxelles

En Europe, Bruxelles est une capitale abordable avec 100 m2 pour 300 000 €, moins chère que Lisbonne par exemple (85 m2) qui a beaucoup augmenté depuis 4 ans, notamment avec la venue de Français attirés par le statut de non-résidents.

En Thailande, jusqu'à 70% des acquérieurs sont des étrangers

Les clients internationaux sont aussi très nombreux dans certains pays : en Thaïlande par exemple, les investisseurs étrangers représentent jusqu’à 70 % des acquisitions dans les destinations touristiques comme Phuket : pour 300 000 €, on peut y acheter 140 m2, mais à Bangkok, la capitale, à peine 50 m2.

De façon générale, les grandes métropoles asiatiques sont de moins en moins abordables : pour 300 000 €, on peut être propriétaire de seulement 52 m2 à Tokyo, de 59 m2 à Taipei, de 60 m2 Shanghai et 70 m2 à Pékin.

Pour autant, pas la peine pour un particulier étranger de vouloir acheter en Chine : pour pouvoir devenir propriétaire, il faut en effet y être résident pendant au moins trois ans et payer des impôts... autant dire quasi impossible pour un étranger, selon le représentant en Chine de Century 21.

Carole Molé-Genlis

Surface moyenne pour une enveloppe de 300 000 € (à partir des ventes des agences Century 21, maison et appartements dans l'ancien). 

century21monde

century21monde