21112019

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier Crédit immobilier : de record en record

Immobilier

Crédit immobilier : de record en record

Record de production et record de taux plancher : à l'automne 2019, le crédit immobilier est en (trop) grande forme selon les autorités qui envisageraient des mesures de restrictions pour éviter la surchauffe.

Un de plus ! En septembre 2019, le crédit immobilier vient de battre un nouveau record, celui de sa production mensuelle, avec plus de 21,7 Md€ de production en un seul mois, selon le dernier Stat Info de la Banque de France, bien au-dessus de la moyenne mensuelle depuis un an à 19 Md€.

La part des renégociations dans les crédits nouveaux se maintient à un niveau élevé autour des 24% contre 17,5 % en septembre 2018. Au total, depuis l’été 2019, la France a passé un nouveau cap celui des 1 000 Md€ d’encours en crédit habitat (à 1 060 Md€ exactement), avec une tendance de +6,6% sur un an.

1,13% en octobre 2019 toutes durées confondues

Autre record : les taux des prêts du secteur concurrentiel (hors assurance) atteignent le taux plancher de 1,27% selon la Banque de France contre 1,31% en août. Et la tendance est encore à la baisse : selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA publié ce mardi 5 novembre, en octobre 2019, les taux moyens des crédit immobiliers cautionnés par l’organisme se sont établis à 1,13 %, encore mieux que les 1,18 % de septembre 2019.

« Une telle situation, sans précédent depuis la Libération, s’explique par le contexte de surabondance des ressources disponibles pour financer l’économie. La concurrence entre les banques en est d’autant accrue », selon l’Observatoire.

Proche de la surchauffe

Dans un tel contexte proche de la surchauffe, les pouvoirs publics, à commencer par le Haut Conseil de sécurité financière (HCSF), réfléchiraient à davantage encadrer le secteur. Déjà début septembre, lors de sa réunion trimestrielle, le Haut Conseil avait observé que « même si le risque reste contenu à l’heure actuelle, les tendances observées constituent une vulnérabilité à moyen-terme ».

Selon les Echos, le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) doit clôturer dans les jours à venir une consultation consacrée au crédit immobilier lancée début octobre. Plusieurs pistes seraient à l’étude : graver dans le marbre le plafond de 33% des revenus, limiter le rachat de crédit en augmentant les frais de remboursement anticipé ou encore établir des taux plancher. On devrait connaitre le résultat de cette réflexion dans les jours à venir.

Carole Molé-Genlis

Attachments:
File File size
Download this file (Stat info novembre 2019.pdf)Stat info novembre 2019.pdf 827 kB