06122019

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier Collecte nette des SCPI : +75% au 3e trimestre 2019

Immobilier

Collecte nette des SCPI : +75% au 3e trimestre 2019

Avec 7,6 Md€ collectés sur les 12 derniers mois, les SCPI se dirigent pour l’année 2019 vers des volumes de collecte inédits depuis deux ans. On notera aussi une forte hausse des arbitrages. Quant à la capitalisation des SCPI et OPCI, elle va passer le cap des 80 Md€ !

Les statistiques Aspim-IEIF pour le troisième trimestre 2019 confirment la croissance des volumes de collecte et d’investissement réalisés depuis le début de l’année par les SCPI et les OPCI grand public. Au total, la collecte nette cumulée des SCPI et OPCI grand public depuis le début de l’année avoisine les 8 Md€ au 30 septembre 2019, soit une hausse de 58 % par rapport aux neuf premiers mois de 2018.

C’est une belle occasion pour Véronique Donnadieu, déléguée générale de l’Aspim, de contredire l’immophobie du gouvernement en soulignant que « cette progression de la collecte et de l’investissement va accroitre la contribution, déjà significative, de notre secteur à la création de richesse et d’emplois en France ». Et d’ajouter que « en 2018, les investissements des fonds d’investissement immobiliers non cotés avaient déjà généré 3,3 Md€ de retombées économiques. Notre secteur s’affirme chaque jour davantage comme l’un des moteurs du financement d’une filière immobilière représentant 2,1 millions d’emplois en France ».

>>Pour ce qui concerne les SCPI, au cours du troisième trimestre, elles ont collecté un total de 1,8 Md€, en hausse de 64% par rapport au troisième trimestre 2018. Depuis le début de l’année, les SCPI totalisent une collecte nette de 6,1 Md€, correspondant à une progression de 75 % par rapport aux neuf premiers mois de 2018. Les gérants ont également été très actifs en réalisant près de 2 Md€ d’acquisitions au troisième trimestre, principalement en bureaux (70%), commerces (12%), résidences de services pour senior (10%) et logistique (5%).

Géographiquement, les acquisitions ont concerné d’abord l’Ile-de-France (55%, avec 6% à Paris), puis l’étranger (27%, avec 10% en Allemagne, 7% en Belgique et 4% au Royaume-Uni) et les régions (18%).

Les gérants ont également arbitré pour 520 M€ d’actifs au troisième trimestre 2019, un volume en forte hausse par rapport aux deux précédents trimestres (284 millions € en moyenne par trimestre), surtout sur les bureaux situés en Ile-de-France.

>>Pour ce qui concerne les OPCI grand public, au troisième trimestre, les souscriptions nettes se montent à 621 M€, en hausse de 61% par rapport au troisième trimestre 2018. En cumul annuel, les souscriptions nettes s’élèvent à 1,85 Md€, en hausse de 22% sur un an glissant.

Globalement, au 30 septembre 2019, la capitalisation cumulée de ces deux grandes catégories de fonds immobiliers non cotés destinés aux particuliers atteint 79,8 Md€, contre 70,5 milliards € au 31 décembre 2018 (+13 % sur neuf mois).

En termes de performances, pour les SCPI Immobilier d’entreprise, l’indice de prix Edhec IEIF Immobilier d’entreprise France affiche une « performance globale de 6,3% sur un an glissant » à fin septembre. Pour les 18 OPCI grand public, on atteint +4,2% depuis le 1er janvier 2019 et +3,4% depuis le 30 septembre 2018.

Jean-Denis Errard