26052022

Retour

Immobilier

Que faire de l’argent d’un héritage ?

centraledesscpi avril2022

En France, le montant médian des héritages atteint 70 000 euros. Cela signifie que la moitié des Français qui ont perçu un héritage ont reçu au moins 70 000 euros. À titre de comparaison, seuls 800 héritiers ont perçu un héritage de plus de 12 millions d’euros en 2021. Au-delà de ces chiffres, ce qui importe est de savoir que faire après avoir perçu un héritage. Parmi les pistes à ne pas négliger pour investir l’argent de son héritage figurent les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). Pourquoi les SCPI de rendement sont-elles un excellent moyen d’investir son argent après avoir hérité de ses parents ? C’est ce que nous allons analyser.

(Publi-communiqué)

Pourquoi faut-il investir son héritage plutôt que de le dilapider ?

Percevoir un héritage n’est pas anodin. Un héritage est le fruit du travail de ses parents et de leur épargne. Le dilapider ne serait donc pas une bonne solution. Il est certes possible de profiter d’une partie de l’héritage de ses parents mais il faut aussi en investir la majorité afin de ne pas se trouver dépourvu.

Comme le remarque Gregorie Moulinier, l’un des associés-fondateurs de La Centrale des SCPI (www.centraledesscpi.com), le premier réseau d’épargne digitale français : « Investir son héritage permet de faire vivre la mémoire de ses parents. C’est ce que font tous les héritiers qui nous téléphonent au 01.44.56.00.23. Ils auront alors tout le loisir de profiter de leur héritage avec les dividendes des SCPI de rendement qu’ils auront achetées. »

Pourquoi est-il judicieux de profiter de son héritage en le plaçant sur des SCPI de rendement ?

Les SCPI de rendement sont des produits d’épargne immobilière. Et qui dit immobilier d’investissement, dit perception de loyers. Les SCPI payent à leurs associés porteurs de parts des dividendes grâce aux loyers versés par les locataires de leurs immeubles. Plutôt que d’utiliser son héritage mieux vaut donc le placer en SCPI de rendement afin de percevoir chaque mois ou chaque trimestre des dividendes.

En investissant le montant de sa succession en SCPI de rendement, il est donc aisé d’augmenter son pouvoir d’achat en conservant son capital. Les meilleures SCPI de rendement rapportent en effet autour de 6 % nets par an. Cette performance est très supérieure à celle des contrats d’assurance-vie en fonds euros qui n’ont rapporté en moyenne que 1,1 % en 2021.

Les SCPI de rendement, contrairement à l’achat d’un appartement locatif, permettent de mutualiser son patrimoine immobilier. Investir en SCPI de rendement offre la possibilité d’acheter à la fois des bureaux, des murs commerciaux, des entrepôts, des locaux d’activités, de l’immobilier en lien avec la santé et l’éducation, de l’immobilier de loisirs et hôtelier mais aussi de l’immobilier résidentiel.

Comme tout le travail de gestion est effectué par les sociétés de gestion qui ont créé l’ensemble des SCPI du marché, les associés ne sont pas soumis à des contraintes de gestion. Les héritiers peuvent donc utiliser leur temps comme ils le souhaitent.

Acheter des SCPI de rendement offre aussi la possibilité d’utiliser le montant de sa succession pour placer son argent en Europe. Les SCPI européennes sont ainsi les SCPI les plus adaptées pour limiter sa fiscalité puisque leurs dividendes ne sont pas assujettis aux prélèvements sociaux au taux de 17,2 %. Investir une partie de son héritage en SCPI européennes constitue donc une solution adéquate.

Comment faire pour placer l’argent de son héritage en SCPI ?

L’immense majorité des héritiers s’interrogent sur le moyen d’utiliser la succession de ses parents. Beaucoup de ceux qui souhaitent investir leur héritage en SCPI de rendement lisent les classements SCPI et effectuent des simulations SCPI mais ce n’est pas suffisant. Les héritiers ne sont pas des professionnels des SCPI et peuvent donc se tromper dans leur choix de SCPI.

Le choix des SCPI est de plus en plus important au regard de l’attrait de plus d’un million d’associés qui placent leur argent dans des produits d’épargne mutualisés. Investir le montant de l’héritage perçu est un choix qui prévaudra pendant au moins huit ans puisque les SCPI sont des produits d’épargne immobilière.

Certains héritiers savent qu’il faut mixer au moins trois SCPI afin de pouvoir se construire un portefeuille SCPI sur-mesure et résilient mais quelles SCPI faut-il acheter ? Parce que le prix des parts des SCPI est le même quel que soit le canal de distribution, il ne faut donc pas hésiter à se faire conseiller par des consultants qui ne font que ce métier.

« Avoir hérité de ses parents crée souvent un stress induit par le chagrin causé par la disparition. Mieux vaut donc se faire conseiller par des professionnels qui sauront, en toute indépendance et sans prix supplémentaire, réaliser des portefeuilles SCPI correspondant aux besoins des nouveaux associés » abonde Théo Darroman, manager au sein de La Centrale des SCPI.

Avoir hérité de ses parents confère des droits mais aussi des devoirs. C’est pour cela, surtout si le montant de l’héritage est élevé, qu’il faut l’investir afin d’en percevoir des fruits et augmenter son pouvoir d’achat. Actuellement, le meilleur moyen d’investir son héritage consiste à acheter des SCPI de rendement puisque les meilleures SCPI rapportent autour de 6 % nets par an.

Pour placer avantageusement le montant de la succession que l’on a touchée, il faut se faire conseiller par des spécialistes des SCPI, comme ceux de La Centrale des SCPI (01.44.56.00.23), le premier comparateur SCPI du marché. Recourir à ces consultants expérimentés est en effet le meilleur moyen d’augmenter son pouvoir d’achat et son patrimoine puisque le prix des parts des SCPI de rendement est régulièrement revalorisé.

Bon à savoir : La Centrale des SCPI a créé une cellule spécialisée pour aider les héritiers à investir leur capital pour des montants allant de 10 000 € jusqu’à 1 million d’euros !

Avertissement

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers. Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial. Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.