01022023

Retour

Gestion d’actifs

Natixis IM et H2O dénouent leur partenariat

brunocrastesweb

Natixis Investment Managers et H2O Asset Management finalisent l’accord relatif au dénouement de leur partenariat via une première cession de 26,61% du capital détenus par la banque auprès de collaborateurs et d’actionnaires de H2O.

A la suite des orientations stratégiques décidées en novembre 2020, Natixis Investment Managers et H2O Asset Managers annoncent l’entrée en vigueur de leur accord portant sur la cession (indirecte) de Natixis Investment Managers dans le groupe H2O Asset Management. Le dénouement se réalise en deux temps : la cession de 26,61 % du capital intervenue le 25 mars, puis, d’ici à quatre ans et au plus tard dans six ans, la cession des 23,40 % résiduels.

Après son désengagement, Natixis Investment Managers n’aura plus de poste d’administrateur au sein du groupe H2O Asset Management. Corrélativement, avec la mise en place de conseils de surveillance composés d’une majorité de membres indépendants pour l’ensemble des sociétés de gestion européennes du groupe, H2O renforce sa gouvernance.

« Les présidents de ces conseils, précise le communiqué de presse du 25 mars, seront choisis parmi les membres indépendants. Le comité exécutif global aura pour mission de coordonner l’activité au niveau du groupe H2O AM. Par ailleurs, avec le concours d’un cabinet de conseil international, nous avons fait évoluer notre organisation, renforçant notre gouvernance dans toutes ses fonctions : gestion, opérations et contrôle (risque et conformité). »

De Charybde en Scylla

Des collaborateurs entrent au capital d’H2O AM (40 au total, soit plus de la moitié de l’effectif de la société), tandis que d’autres actionnaires se renforcent, sans toutefois modifier la part de capital détenue par les fondateurs. Autre élément porté à la connaissance du public : le groupe augmente les réserves financières à sa disposition.

Enfin, H2O AM finalise la ré-internalisation des activités de distribution. L’accord conclu entre Natixis IM et H2O AM entérine la reprise, au 31 mars 2022, des activités de distribution de la société de gestion, déjà largement réalisée courant 2021. Etoffée ces derniers mois, l’équipe « relations investisseurs » assume pleinement la distribution, mais aussi la communication, le service clients et le marketing. H2O AM entre dans une nouvelle phase de développement en se concentrant sur sa gamme de fonds, notamment « global macro », pour laquelle l’équipe de gestion est depuis près de 30 ans reconnue pour sa capacité à offrir performance et diversification sur les horizons de placement recommandés.

Rappelons que les déboires de H2O AM ont commencé en juin 2019, avec la publication au Royaume-Unis d’un article critiquant les positions que la société avait prises dans le segment de la dette privée, avec un risque sur la liquidité. A l’époque, les encours gérés étaient de 34 Md€. Ils étaient en janvier 2022 de 13,9 Md€. Entretemps, les valeurs liquidatives de certains fonds phares ont plongé et la société a mis en place des fonds de cantonnement (side-pocket), afin d’isoler les actifs illiquides, pour un montant qui, en juin 2021, était estimé à 1,6 Md€.

Cessant pratiquement de communiquer, les dirigeants de la société, qui avaient revendiqué la discrétion, voulaient optimiser leurs chances de sortir de l’impasse, et ce dans l’intérêt des porteurs. Mais cela n’a pas empêché nombre d’investisseurs de perdre patience, brûlant ce qu’ils ont adoré. Début mars 2022, la société de gestion a indiqué qu’elle était partiellement exposée au rouble. La fatalité s’est décidément acharnée contre H2O AM ! Le gestionnaire a payé très cher une politique qui consiste à s’écarter des sentiers battus. Combatif, il n’a toutefois jamais baissé pavillon. Aujourd’hui, il prend en quelque sorte un nouveau départ…

ML