02032024

Retour

Actualité des sociétés

Tikehau Capital récolte les fruits de sa stratégie


Capture décran 2024 02 07 à 14.44.47

L’an dernier, dans son activité de gestion d’actifs, Tikehau Capital a dépassé son objectif d’encours, avec un bond de 13 %, à 42,8 Md€, et une collecte nette record de 6,5 Md€.

Son niveau record annuel de collecte nette de 6,5 Md€ (8,8 Md€ en brut) en 2023, soit un montant supérieur de 37 % à la moyenne des six années précédentes, a permis à Tikehau Capital – 3,1 Md€ de fonds propres au 30 juin – de démontrer la solidité de sa plateforme de gestion d’actifs et la pertinence de ses stratégies d’investissement.

Depuis l’introduction en Bourse, en 2017, la collecte nette cumulée atteint 35 Md€ ! La société multiplie les initiatives. Impossible de toutes les mentionner.

Citons simplement la reprise de Sofidy, fin 2018 et, en décembre dernier, l’annonce de discussions « avancées » avec Nikko Asset Management, l’un des plus grands gestionnaires d’actifs en Asie, en vue de créer un partenariat commercial et capitalistique.

« Tikehau Capital, est-il expliqué dans le communiqué de presse relatif à l’activité de la société au quatrième trimestre, récolte les fruits de sa stratégie d’expansion avec, notamment, des classes d’actifs complémentaires (répondant aux besoins des clients en constante évolution et permettant de naviguer efficacement dans le cycle actuel), une base de clients de plus en plus internationale (avec de nouveaux progrès enregistrés en Asie, en Europe, au Moyen-Orient et en Amérique du Nord) et un positionnement de pionnier dans la démocratisation des marchés privés (avec des offres attractives, adaptées sur l’ensemble des classes d’actifs). »

Une dynamique peu valorisée

Portés par des investissements thématiques liés à des tendances de croissance à long terme (décarbonation, agriculture régénératrice, cybersécurité, aéronautique…), les fonds de private equity ont représenté 22 % du total des déploiements, lesquels se sont chiffrés à 5,9 Md€ en 2023 (en retrait de 15 % par rapport à 2022), à comparer à 1,9 Md€ de désinvestissements (en hausse de 5 % sur un an).

Mais c’est le pôle dette privée qui domine (66 % des déploiements), grâce à la plateforme CLO [Collateralized Loan Obligations] du groupe en Europe et aux Etats-Unis, aux stratégies de direct lending et de dette privée secondaire.

Rappelons que Tikehau Capital, qui cherche toujours à innover et à se démarquer, se développe, avec ses 758 collaborateurs, autour de quatre grandes lignes de métier : dette privée, actifs réels (immobilier), capital-investissement et stratégies liquides dans les marchés de capitaux. Et ce, par croissance organique et croissance externe. Le total des actifs gérés par le groupe, incluant les encours de l’activité d’investissement, s’élève à 43,2 Md€ (+ 11 % en un an). Attendons maintenant la publication des résultats annuels, qui seront connus le 6 mars prochain (avant l’ouverture de la Bourse).

Pour l’heure, constatons que, curieusement, le cours de l’action (hors dividendes) n’a pas vraiment fait d’étincelles depuis l’introduction de la société sur Euronext…

 

ML