08082022

Retour

Actualité des sociétés

Private equity : des performances proches de leurs records

flechehautemploi

Les fonds des fonds de private equity flirtent avec leurs niveaux records. Les deux tiers des associés commanditaires estiment que les facteurs ESG augmentent la valeur des entreprises détenues en portefeuille. Ce sont les principales conclusions de la dernière étude biannuelle de Coller Capital.

Selon le Baromètre Global Private Equity de Coller Capital, les performances des fonds de capital-investissement avoisinent leur pic historique. « La proportion des Limited Partners [associés commanditaires] qui déclarent des performances annuelles de plus de 16 % pendant la durée de vie de leurs portefeuilles de private equity, soit 42 % des investisseurs consultés, a pratiquement atteint un niveau record. » Un tel pourcentage n’a été dépassé qu’une seule fois depuis la première publication du baromètre, en 2004. C’était à l’été 2007, à l’approche de la crise financière mondiale. D’aucuns ne vont pas manquer d’en conclure que ce n’est pas de très bon augure…

Plus de 70 % des Limited Partners font observer que, depuis la grande crise financière, leurs actifs de private equity surpassent leur portefeuilles d’actions cotées. « La supériorité de la performance du capital-investissement par rapport aux marchés cotés est à nouveau mise en lumière, souligne François Aguerre, partner et co-head of investment chez Coller Capital. Cela va s’accentuer compte tenu de la sévère correction des marchés cotés depuis le début de l’année. » Un plaidoyer pro domo auquel les meilleurs gérants de stratégies liquides ne se sentiront pas forcément tenus de souscrire !

Priorité au climat

Dans toutes les régions du monde, la plupart des investisseurs en private equity pensent que l’intégration des critères ESG crée de la valeur. « Les gérants de fonds de private equity, fait pour sa part remarquer Jeremy Coller, directeur des investissements chez Coller Capital, sont aux commandes du changement dans les entreprises dans lesquelles ils investissent, contrairement aux gérants de fonds de sociétés cotées. » Pour les investisseurs qui se concentrent sur les risques ESG, le changement climatique est le premier enjeu environnemental. 93 % des Limited Partners engagés en faveur de l’ESG considèrent cette question comme une priorité !

Au demeurant, les investisseurs européens s’intéressent davantage à la biodiversité ou à la déforestation que leurs homologues d’autres régions du monde. De même, ils sont plus nombreux à exclure le charbon thermique et le défrichage non durable. Par ailleurs, un investisseur européen sur cinq et un investisseur nord-américain sur trois pensent que la montée des taux d’intérêt fera grimper le taux de défaut dans leurs portefeuilles de crédit privé. Parmi les autres conclusions du Baromètre Global Private Equity de Coller Capîtal, il faut noter que les investisseurs nord-américains sont « en avance » sur leurs homologues des autres régions pour ce qui est de s’engager dans des fonds de capital-risque axés sur les entreprises fondées par des femmes ou par des personnes issues de minorités ethniques.

ML