05072020

Retour Vous êtes ici : Accueil Assurance vie Corum : quand le trublion de la pierre-papier se lance dans l'assurance vie

Assurance vie

Corum : quand le trublion de la pierre-papier se lance dans l'assurance vie

Corum s'apprète à lancer sa propre compagnie d'assurance vie : Corum Life. Le contrat commercialisera, en direct ou via un réseau sélectif de CGP, ses deux SCPI phares et aucun fonds euros. 

« Aujourd’hui, c’est un grand jour, nous avons passé une étape, nous avons changé d’échelle, nous devenons aussi une compagnie d’assurance », a annoncé ce 5 mars 2020 lors d'un point presse Frédéric Puzin (photo), fondateur de Corum en précisant aussitôt que « nous avons monté notre propre compagnie from scratch et obtenu notre agrément ACPR ».  

Cette compagnie ne proposera que les solutions Corum, et aucune autre, en l’occurrence six fonds : les deux SCPI Corum Origin et Corum XL et quatre fonds obligataires high yield de capitalisation, Corum Eco 2 (qui va être lancé), Corum Butler Credit Opportunities (un fonds jusque-là réservé aux institutionnels, à faible volatilité, encours de 800 M€), Smart ESG (un fonds de finance durable, par obligation réglementaire) et Corum Butler short duration (un fonds de court terme). Quatre fonds de droit irlandais diffusés à l’international. Corum Life ne proposera pas de fonds en euros !

En direct ou via un réseau sélectif de CGP

La gestion pourra être standardisée avec quatre profils types d’épargnant, ou ouverte mais capée à 55% en immobilier (pour éviter d’accélérer la collecte sur les SCPI), avec un plafonnement spécifique sur Corum Origin à 25% (mais aucune limite de montant n’est prévue). Donc, l’épargne devra être investie à au moins 45% sur les fonds obligataires de haut rendement.

L’assurance vie de Corum Life sera proposée en direct ou via un réseau sélectif de CGP rémunérés comme avant sur une quote-part des frais des fonds. Corum Life va juste gérer sur le plan administratif la souscription des contrats avec l’offre maison. 

Jean-Denis Errrard

>> Plus de détails dans le prochain n° de Gestion de Fortune.