21082019

Retour Vous êtes ici : Accueil Assurance vie Assurance vie - rendements 2018 : la MACSF sert un bon taux pour son fonds euros RES

Assurance vie

Assurance vie - rendements 2018 : la MACSF sert un bon taux pour son fonds euros RES

La MACSF a annoncé un taux de 2,20% pour le rendement de son fonds euros de con contrat phare RES multisupport. Une belle performance pour ce fonds de 20 Md€. 

L'annonce des taux des fonds euros des contrats d'assurance vie se poursuit avec la MACSF, un des rendez-vous attendus du début de l'année. Pour le rendement 2018 du fonds euros de son contrat RES multisupport, l'assureur des professionnels de santé sert 2,20% nets de frais de gestion (hors prélèvements sociaux de 17,2%), en recul de 0,20 point par rapport à 2017 (=> consultez notre tableau comparatif)

Un taux tout à fait honorable pour la conjoncture qui devrait le placer dans le top du classement des fonds euros « classique » pour cette année et alors que son encours est conséquent avec près de 20 Md€ à fin 2018.

Un niveau de frais de gestion très bas

Plusieurs facteurs expliquent ce bon taux, comme le rappelle Guillaume Rosenwald, directeur général de l'épargne retraite chez MACSF : d'abord « des fonds propres importants qui offrent la possibilité de prendre des risques mesurés », mais aussi « un niveau de frais de gestion très bas » : ils sont en effet de 0,50 % et même réduits à 0,45% pour les contrats de plus de 450 000 € qui servent donc un taux à 2,25%

Le taux du fonds euros servi dans le contrat Madelin est plus élevé à 2,30% (2,50% en 2017).

En 2018, la collecte nette sur les fonds euros est restée stable (autant de rachats ou prestations versées que de collecte), mais elle s'est établie à 400 M€ sur les unités de compte. Depuis quelques années, la MACSF a mis l'accent sur la gestion profilée. En 2018, le profil Sécurité (80% de fonds euros) a servi +0,65%, le profil Equilibre (50% de fonds euros) - 1,46% et le fonds Dynamique - 6,21%. Des performances négatives mais qui devraient faire mieux que la moyenne des gestions profilées comparables. 

 « La collecte brute total est stable (ndlr à 1,3 Md€) mais elle a plus bénéficié aux contrats d'épargne, l'année blanche (ndlr, due au prélèvement à la source) a freiné la collecte  », explique Stéphane Dessirier, directeur général du groupe.

La MACSF emploie plus de 1 491 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 2,05 Md€ en 2018. Elle assure 987 000 sociétaires (1,9 millions de contrats) et gère 30,3 Md€ d’actifs.

Carole Molé-Genlis