20012021

Retour Vous êtes ici : Accueil Banque/CGP Gestion de patrimoine : qui sont les 4 618 cabinets de CIF-CGP ?

Banque

Gestion de patrimoine : qui sont les 4 618 cabinets de CIF-CGP ?

Comme tous les ans, l’AMF a passé au crible l’activité des CIF-CGP. En 2019, ils ont déclaré un chiffre d'affaires toutes activités confondues de 1,9 Md€ pour une moyenne de 405 000 € par cabinet. 

Cabinets de CIF CGP plus nombreux, chiffre d'affaires et niveaux de rétrocessions en baisse, forte disparité des cabinets, recours plus fréquent aux groupements...  L’Autorité des marchés financiers (AMF) livre un regard brut  sur l’activité 2019 des conseillers en investissements financiers (CIF) dans son rapport annuel publié fin novembre 2020.

Ainsi, en 2019, on dénombrait 5 428 cabinets de CIF inscrits à l'Orias : 4 618 se sont déclarés CIF CGP (c’est-à-dire exerçant une activité globale de conseil en gestion de patrimoine), soit près de 400 cabinets de plus qu’en 2018. Les CIF conseil aux institutionnels ou CIF « haut de bilan » sont eux moins nombreux (moins de 800) mais réalisent près de 40% du chiffre d'affaires. 

Tous acteurs confondus (CGP et haut de bilan) et tous secteurs d'activité (en incluant toutes les activités réalisées sous les différents statuts : intermédiaire en assurance, en opérations de banque ou encore transaction immobilière, ainsi que fusions acquisitions), le chiffre d’affaires des cabinets de CIF s'élève à 2,895 Md€ en 2019, en légère hausse par rapport à 2018. 

La structure du marché reste très concentrée autour des 50 premiers cabinets (CGP et haut de bilan confondus) qui réalisent la moitié du chiffre d’affaires. Les 500 suivants se partagent 26% du chiffre d’affaires et le quart restant est réalisé par une multitude de « petits » cabinets. 

4 618 cabinets se revendiquent CIF CGP

Si l'on zoome sur les 4 618 cabinets qui se revendiquent CIF CGP, on constate que leur chiffre d’affaires s’élève à 1,872 Md€ toutes activités confondues, en baisse par rapport à 2018, soit en moyenne 405 000 € (463 000 € en 2018). Mais la médiane du chiffre d’affaires des cabinets est beaucoup moins élevée : la moitié des cabinets réalisent un chiffre d’affaires inférieur à 125 000 € (141 000 € en 2018).

A noter que « La part moyenne du chiffre d’affaires CIF masque de fortes disparités entre les acteurs CIF CGP », d'après l'AMF qui ajoute que « 19% des CIF CGP n’ont déclaré aucune activité CIF sur l’exercice 2019 (ndlr : un comble !) tandis que 10% des CIF CGP déclarent réaliser plus de 80% de leur chiffre d’affaires au titre de l’activité de CIF».

Près de 91% des cabinets CIF CGP ont déclaré disposer d’autres statuts : intermédiaire en assurance (IAS), intermédiaire en opérations de banque et service de paiement (IOBSP), ou disposer de la carte de transaction immobilière (carte T) et 44% sont également titulaires de la compétence juridique appropriée (CJA).

Seulement 6% de cabinets de CIF « indépendants »

Selon l'AMF, seulement 6% des CIF sont des CIF indépendants qui ne peuvent recevoir aucune rétrocession et sont donc exclusivement rémunérés par les honoraires perçus. Chez les autres CIF dit « non indépendants », les rétrocessions de droits d'entrée et de frais de gestion représentent 84% du chiffre d'affaires CIF, contre 88% en 2018, et les honoraires 16%.

Baisse constante des commissions

Par ailleurs, alors que les acteurs ont déclaré au total en 2019 une collecte de 7,7 Md€ et un encours de 46,4 Md€ en fin d'année, l'AMF a calculé à partir de ces données que les taux de rétrocessions moyens reconstitués s’élevaient à 3,28% (3% en 2018) pour les droits d’entrée et à 0,33% pour les frais de gestion (stable par rapport à 2018 mais 0,51% en 2016). 

Sur le plan des ressources humaines, les effectifs déclarés par les cabinets sont en nette baisse sur un an : 13 081 personnes travaillent dans des cabinets de CIF, en baisse de 1 066 personnes par rapport à 2018. L'AMF explique cette baisse par le « départ d’acteurs significatifs du conseil en haut de bilan » qui n'ont pas voulu garder le statut de CIF et que « Les nouvelles entrées d’acteurs dans la profession ne permettent pas de compenser cette baisse ». 

Parmi ces effectifs, le nombre de dirigeants et de « salariés CIF », qui sont soumis à des conditions d'accès contrôlées par l'Orias, s’élève à 7 392 personnes contre 7 035 en 2018. L’effectif moyen par cabinet reste stable avec trois personnes par cabinet.

30% des cabinets appartiennent à un groupement ou un réseau

A noter que 30% des cabinets de CIF CGP, soit 1 405 cabinets, ont choisi d’adhérer à un réseau commercial ou de s’unir à un groupement, une part de plus en plus importante (ils étaient 25% en 2017). 

Enfin, l'AMF livre le poids des quatre associations de CIF selon le chiffre d'affaires des cabinets CIF-CGP uniquement sur la partie CIF (hors activité de courtage d'assurance, de crédit ou de transaction immobilière) et non pas en nombre de cabinets. L'Anacofi pèse 51% du chiffre d'affaires CIF, la CNCGP 36%, la CNCIF 10% et la Compagnie des CGP-CIF 3%*. 

Concernant l’offre de produits et de services (sur l'activité de CIF), les acteurs disposent en moyenne de 7 partenariats avec des fournisseurs d’instruments financiers et déclarent avoir conseillé en moyenne 10 produits financiers différents (actions, obligations, OPC, etc.)

Carole Molé-Genlis

Chiffres clés des cabinets de conseil en gestion de patrimoine en 2019
(cabinets se déclarant CGP CIF - en excluant les cabinets haut de bilan et conseils aux institutionnels)

  • Nombre de cabinets : 4 618
  • Encours conseillés : 46,4 Md€
  • Collecte : 7,7 Md€
  • Chiffre d’affaires total : 1,87 Md€ 
  • Chiffre d’affaires moyen par cabinet : 405 000 € 
  • Chiffre d’affaires médian par cabinet : 125 000 €
  • Répartition du chiffre d’affaires : rétrocessions : 84% ; honoraires 16%
  • Taux moyen des rétrocessions : droits d’entrée 3,28 %, frais de gestion : 0,33% 
  • Effectif moyen par cabinet : 3 personnes
  • Cabinets appartenant à un groupement ou réseau : 1 405 (30%)

*Si l'on inclut l'ensemble des CIF, y compris les cabinets de CIF conseil aux institutionnels, la répartition des associations est la suivante :
En chiffre d'affaires : Anacofi 61%, CNCGP 22%, CNCIF 15%, Compagnie des CGP-CIF : 2%
En nombre de cabinets : Anacofi 45%, CNCGP 30%, CNCIF 15%, Compagnie des CGP-CIF : 6%

Pièce(s) jointe(s):
Fichier
Télécharger ce fichier (Rapport AMF 2020 activité CIF 2019.pdf)Rapport AMF 2020 activité CIF 2019.pdf