26062022

Retour

Gestion d’actifs

DWS lance le fonds DWS Invest ESG Women for Women

femmePDGweb3DWS vient de lancer un nouveau fonds d’actions internationales axé sur la développement durable, DWS Invest ESG Women for Women. La gestion s’intéressera à la protection de l’environnement, la bonne gouvernance d’entreprise et le traitement équitable des employés.

 

Le nouveau support d’investissement durable de DWS, DWS Invest ESG Women for Women, mettra l’accent sur les questions sociales. Le fonds investira à l’échelle mondiale dans des entreprises qui ont le souci de la protection de l’environnement, de la bonne gouvernance et du traitement équitable des employés. Il accordera une attention spéciale aux aspects sociaux des critères ESG. Il présente la particularité d’être exclusivement géré par des femmes et de cibler les entreprises performantes en termes de valeurs sociales et de conditions de travail équitables.

L’équipe de 12 femmes gérantes du portefeuille, que dirigent Katharina Seiler, Valerie Schueler et Lilian Haag, utilisera le Social Commitment Score de DWS. Celui-ci évalue les entreprises en fonction de plusieurs éléments. Au-delà des conditions de travail tout au long de la chaîne de valeur, seront inclus dans l’analyse les thèmes de l’égalité des droits et des chances, de la parité hommes-femmes au sein de la direction, de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, et de la « flexibilité » de l’environnement de travail. « Le fonds, précise Katharina Seiler, sélectionnera des entreprises qui sont leaders dans le Social Commitment Score ainsi que des entreprises qui accomplissent des progrès remarqués. »

De 4 sur 5 à 1 sur 8

Les sociétés feront également l’objet d’une analyse fondamentale classique qui portera, notamment, sur le modèle d’entreprise, le management, la croissance et la valorisation. Les gérantes se concentreront sur des tendances de long terme, comme la numérisation, l’éducation, les énergies renouvelables, les infrastructures, la santé, la connectivité ou encore la recherche. « Les aspects sociaux, explique Valerie Schueler, sont un facteur de réussite de plus en plus important pour les entreprises. Ils peuvent avoir un effet positif sur la productivité et les bénéfices, ce qui pourrait aussi se traduire par une performance positive sur le marché boursier à long terme. » Il est vrai que, selon diverses sources, les composantes de l’indice S&P 500 bien positionnées au regard du S de l’ESG ont, par exemple, fait mieux sur les cinq dernières années que l’ensemble du marché américain.

« Nous voulons, confie pour sa part Lilian Haag, motiver les femmes à prendre en charge la gestion de leur patrimoine, principalement en raison du déficit des régimes de retraite qui se profile à l’horizon. » Les femmes ont encore beaucoup de retard à rattraper en ce qui concerne le marché des capitaux. Bien que quatre femmes sur cinq épargnent régulièrement, seulement une sur huit investirait son argent dans le marché des actions…

ML