06122022

Retour

Assurance vie

Les réserves des fonds en euros des assureurs au beau fixe en 2021


assurancevieenligne2

Le site Good Value for Money, vient de publier des statistiques très intéressantes sur le niveau de PPB des assureurs français. Un élément qui ne présage toutefois pas des futurs niveaux de rendement de leurs fonds en euros. Les taux dépendront essentiellement d’options stratégiques et non pas financières.

 

Au moment où bon nombre de professionnels de l’assurance vie s’interrogent pour savoir quel taux ils vont accorder à leurs fonds en euros au regard de la hausse des taux d’intérêt, le site Good Value for Money, spécialisé sur les assurances de personnes et les placements financiers, vient de publier des statistiques très intéressantes sur la provision pour participation aux bénéfices (PPB) des assureurs français.

Globalement, cette PPB s’est accrue de 5,8 Md€ en 2021 en se hissant à 71,4 Md€. Concrètement, le niveau moyen de rendement mis en réserve passe de 4,50% fin 2020 à 4,87% fin 2021, soit 37 centimes de hausse. Le montant global de la réserve de capitalisation du secteur est évalué à 22,3 Md€ fin 2021, soit 1,6 % des encours en euros. En intégrant les plus-values latentes non-obligataires, les réserves globales existantes dans les fonds en euros sont évaluées à 215 Md€ fin 2021 (vs 180 Md€ fin 2020), correspondant à 14,7 % de rendement en réserve fin 2021 (vs 12,3 % fin 2020).

« Soulignons toutefois que l’augmentation de 35 milliards d’euros des réserves sur les fonds en euros est très largement imputable à la hausse des marchés actions en 2021, ceux-ci ayant nettement baissé depuis », fait remarquer Cyrille Chartier-Kastler, président du site Good Value for Money.

De quoi donc laisser une assez sensible marge de manœuvre à l’ensemble des assureurs pour arbitrer comme ils le souhaitent, le niveau de rendement de leurs fonds en euros. Sachant que certains souhaitent au moins s’aligner sur le nouveau rendement du Livret A, à savoir 2% alors que d’autres n’ont pas envie d’aller jusque-là, faisant le pari d’attirer un plus grand nombre de souscripteurs sur les unités de comptes. Il est clair, de toute façon qu’aucun assureur n’ira jusqu’à booter leurs fonds en euros au niveau de l’inflation actuel, à savoir plus de 7%.

Dans le détail, le site Good value for Money a également identifié les 5 assureurs concentrant la plus grande part de PPB du secteur (65% très exactement) :

• CNP Assurances (La Banque Postale) :

o 14,97 Md€ de PPB fin 2021,

o soit un niveau de PPB en réserve de 6,10 %.

• Prédica (Crédit Agricole / LCL) :

o 13,11 Md€ fin 2021,

o soit un niveau de PPB en réserve de 5,94 %.

• ACM Vie S.A. et S.A.M. (Crédit Mutuel Alliance Fédérale) :

o 6,23 Md€ fin 2021,

o soit un niveau de PPB en réserve de 7,34 %.

• Cardif Vie (BNP Paribas) :

o 6,34 Md€ fin 2021,

o soit un niveau de PPB en réserve de 6,13 %.

• Sogécap (Société Générale) :

o 5,14 Md€ fin 2021,

o soit un niveau de PPB en réserve de 7,92 %.

« Au global, ces 5 assureurs-vie, qui sont d’ailleurs tous des bancassureurs ont 45,8 Md€ PPB, constituant une réserve de rendement de 6,37 % les concernant fin 2021. A titre d’illustration, le reversement de cette réserve permettrait à ces assureurs de soutenir les taux servis sur les fonds en euros de leurs clients de 0,80 % par an sur une période de 8 années. C’est à la fois beaucoup et peu dans le contexte actuel de forte remontée des taux d’intérêts », analyse le numéro un de Good Value for Money.

PBB