22072024

Retour

Marché

CORUM poursuit l’enrichissement de son assurance vie


assurance vie

« Il est devenu plus simple de proposer un fonds euro avec des obligations d’Etat offrant des rendements décents tout en garantissant votre capital », résume Frédéric PUZIN fondateur de Corum Epargne.

 

 

Les taux d’intérêt remontent en flèche et mécaniquement cette hausse a fait bondir les rendements des emprunts obligataires, ces derniers constituent une part importante des fonds euro. Par conséquent, ces fonds euro sont donc pénalisés par le lourd stock d’obligations à faible rendement qu’ils ont achetées au cours des dix dernières années et dont il est difficile de se débarrasser au profit d’obligations plus rentables.

« Des péniches enfoncées au ras de l’eau et avançant péniblement tant elles sont chargées de sable » telle est la qualification que donne le fondateur Frédéric Puzin.

La fenêtre de tir est idéale pour le groupe qui sort deux offres complémentaires :

- le nouveau fonds euro Corum Euro life, sorti cet été. Ce fonds ambitionne de faire mieux que le livret A et de profiter des bonnes conditions de marché. Ce fonds, qui offre une garantie sur le capital, devrait servir cette année une performance annualisée supérieure à 4 % net de frais de gestion si les conditions de marché se maintiennent. Précisions importantes, le fonds Corum euro Life peut être souscrit à hauteur de 25% maximum dans le contrat Corum Life et supporte des frais de gestion 0.6% par an, seuls frais liés au contrat. Cette assurance-vie est en architecture fermée, uniquement avec les fonds immobiliers et obligataires Corum

- la création d’un contrat de capitalisation. Corum Capi, destiné aussi bien aux entreprises (toutes personnes morales, sans exclusion) qu’aux particuliers. Un contrat accessible à partir de 1 500 euros, sans frais liés au contrat, et qui donne accès à tous les fonds de la gamme.
Dans les tuyaux, se prépare également un nouveau PER, cette nouvelle offre devrait, elle aussi, décoiffer la concurrence.

JBM