08082022

Retour

Immobilier

SCPI, SCI, OPCI, une collecte très dynamique


immoblue

L’ASPIM et l’IEIF publient les statistiques de souscriptions des SCPI, OPCI grand public et sociétés civiles à vocation immobilière au premier semestre 2022. Les trois grandes catégories de fonds immobiliers affichent une collecte nette de 8,1 Md€ au premier semestre 2022, un volume en hausse de 55 % par rapport au dernier semestre 2021 !

+55 % par rapport au dernier semestre 2021 et +46 % par rapport au premier semestre 2021. La collecte nette de retraits s’est particulièrement bien comportée ce premier semestre : 4,3 Md€ au T2 et 3,8 au T1 après une série de chiffres en berne. Rappelons qu’au T1 2020 la collecte culminait à 4,8 Md€. Elle s’est effondrée à 1,6 Md€ au T2, 2 au T3, 2,4 au T4. Le redressement s’est poursuivi en 2021 et ce n’est que cette année qu’on a retrouvé le niveau d’avant crise. Pour Jean-Marc Coly, le président de l’ASPIM, « dans un environnement difficile, marqué par les fortes tensions inflationnistes, l’immobilier fait figure de valeur refuge pour un grand nombre d’épargnants ».

Ce qui est intéressant à noter c’est que cette dynamique concerne tant les SCPI que les SCI et surtout -alors qu’ils étaient complètement en perte de vitesse l’année dernière- les OPCI grand public dont les souscriptions nettes du premier semestre 2022 ont été multipliées par trois par rapport au premier semestre 2021. Pour autant Jean-Marc Coly ne chante pas cocorico, restant sur la réserve : « Les gérants restent très attentifs aux évolutions de marché que pourrait entraîner la situation économique et géopolitique. »

L’ISR en pleine vogue

Les fonds labellisés ISR collectent 3,6 M€ sur les 8,1 au 1er semestre 2022. Les 50 fonds grand public labellisés ISR au 30 juin 2022 représentent presque la moitié de la collecte nette et presque la moitié de la capitalisation des fonds immobiliers non cotés grand public au premier semestre 2022.

S’agissant des SCPI on observe une collecte record de 5,2 Md€ au 1er semestre 2022, en hausse de 39 % par rapport au dernier semestre 2021 et 44 % par rapport au premier semestre 2021. Avec un total de 2,6 milliards €, le second trimestre 2022 établit un nouveau record de collecte trimestrielle pour les SCPI. D’un point de vue sectoriel la part des SCPI bureaux reste très forte (45%) ; celle des diversifiées pèse à peine plus du quart (27%). Quant à la collecte des fonds à prépondérance santé et éducation, cette thématique sans doute portée par le contexte sanitaire demeure extrêmement puissante (15%) après une année record en 2021. La thématique logistique et locaux d’activité, largement soutenue par la société de gestion Alderan, reste aussi en vogue (6%). Plus curieusement, comme si les conseillers et les souscripteurs restaient focalisés sur le passé, le segment commerces est en panne (3%) et celui à prépondérance hôtels, tourisme, loisirs affiche une collecte quasi nulle alors que ce secteur semblait bien repartir.

Au 30 juin 2022, la capitalisation des SCPI atteint 84,1 Md€, en hausse de 3 % sur un trimestre.

Boom sur les SC et léger mieux sur les OPCI

Du côté des sociétés civiles distribuées en unités de compte d’assurance vie on enregistre une énorme collecte record de 2,5 Md€ au 1er semestre 2022, un volume en hausse de 67 % par rapport au dernier semestre 2021 et 37 % par rapport au premier semestre 2021. Avec un total de 1,4 Md€, le second trimestre 2022 établit un nouveau record de collecte trimestrielle pour les sociétés civiles unités de compte immobilières.

A l’évidence ce type de fonds tend à prendre le relais des fonds en euros dont le rendement net de prélèvements sociaux devrait être d’environ 2 à 4 fois inférieur à celui des SCI.

Au 30 juin 2022, l’actif net des sociétés civiles unités de compte immobilières s’établit à 21,7 Md€, en augmentation de 8 % sur un trimestre.

En ce qui concerne les OPCI grand public, au premier semestre 2022 ils ont réalisé une collecte nette de 474 M€, contre 153 M€ au premier semestre 2021 et 203 millions € sur l’ensemble de l’année 2021. Le montant des souscriptions nettes a progressé de 32 % d’un trimestre sur l’autre passant de 204 M€ au premier trimestre 2022 à 270 M€ au second trimestre 2022.

JDE