22052024

Retour

Assurance vie

L'assurance vie perd de sa superbe

assurance vie

Selon le dernier baromètre du Cercle des Epargnants/Ipsos sur les Français et l’épargne, il apparaît que l’assurance vie demeure le placement préféré des épargnants mais qu’ils ne sont plus que 25% à le considérer comme le meilleur moyen de préparer sa retraite contre…50% en 2017 !

Les derniers résultats du baromètre du Cercle des Epargnants/Ipsos sur les Français et l’épargne sont assez éloquents et traduisent assez bien l’évolution des mentalités en matière d’épargne : Si l’assurance vie demeure le placement préféré des Français, l’enveloppe se fait talonner par d’autres produits.

Ils sont en effet 31% (contre 34% en 2021) à considérer l’assurance vie comme le meilleur des placements. Les livrets défiscalisés arrivent tout de suite après avec 30%. Le PEL se place derrière avec 22%. Puis arrive l’épargne salariale (15%) et le PER (9%). A noter d’ailleurs un petit tassement de l’intérêt des épargnant pour cette dernière enveloppe qui avaient été plébiscitée par 10% des sondés l’an passé.

Ce que montre toutefois très bien ce baromètre qui souffle ses 20 bougies, c’est le tassement de l’engouement pour l’assurance vie. Si 25% des sondés estiment que cette enveloppe est la plus appropriée pour préparer sa retraite -elle arrive ici en première position devant le PER (24%) et le Livret A (18%)-, ils étaient 50% à le penser en 2017 ! L’assurance vie a ainsi perdu 50% de convaincus en l’espace de 5 ans !

Un phénomène que l’on peut très certainement attribuer à la baisse régulière des rendements des fonds en euros que les détenteurs d’assurance vie détiennent toujours très majoritairement.

Ce qui témoigne bien aussi de l’inculture des Français en matière d’épargne c’est l’importance des « aficionados » pour le Livret A en tant qu’enveloppe idoine pour préparer sa retraite…Il semble que les Français continuent d’amalgamer épargne de précaution et épargne retraite.

PBB