24042024

Retour

Assurance vie

Goodvest cible les enfants de ses clients


biodiversitéwebLa jeune plateforme digitale propose depuis un mois un contrat d’assurance vie destiné aux enfants de ses clients avec la particularité d’être 100% durable en excluant les énergies fossiles.

La fintech Goodvest a écouté ses clients. Cette jeune plateforme digitale qui propose déjà un contrat d’assurance vie concocté par Generali vient de dupliquer cette offre à destination des enfants. « Nos clients étaient désireux de pouvoir souscrire un produit pour leurs enfants autre qu’un Livret avec des perspectives de rendement plus intéressantes sur la durée. En un mois de commercialisation, nous avons déjà rencontré un vif succès pour Goodvest Kids, essentiellement de la part de nos partenaires CGP », assure le co-fondateur de Goodvest, Joseph Choueifaty.

Il faut dire que cette fintech a choisi de se positionner sur un créneau très pointu : celui de ne proposer que des fonds durables dans son allocation d’actifs (dans le cadre d’une gestion pilotée). Des fonds durables excluant totalement les énergies fossiles et ne sélectionnant que ceux en totale adhésion avec les Accords de Paris. C’est d’ailleurs à ce titre que Goodvest ne propose pas de fonds en euros, aucun n’excluant totalement les énergies fossiles. « Au-delà de cette politique d’exclusion et de stricte construction, nous ne sélectionnons que les fonds présentant des politiques de vote pro active en matière de protection de l’environnement, en assemblée générale », ajoute Joseph Choueifaty.

Une approche très militante qui séduit les CGP

Dans le cadre de Goodvest Kids, la startup permet aux parents, grands-parents d’ouvrir, au nom de leur enfant, petits-enfants, une assurance-vie promettant « un avenir meilleur ». Comme pour le contrat d’assurance vie initial, les souscripteurs définissent leur profil de risque et choisissent ensuite les thèmes d’investissement qu’ils souhaitent soutenir grâce à leur épargne (accès à l’eau, transition écologique, santé, emploi/solidarité, innovations technologiques ou forêt). C’est cette approche très militante et 100% digitale qui séduit manifestement les CGP.

La plateforme offre également la possibilité aux souscripteurs des contrats d’assurance vie d’avoir des informations précises sur l’impact des fonds dans lesquels ils ont investi. Pour ceux qui veulent quand même des placements obligataires, le contrat Goodvie propose quatre fonds de green bonds labélisés.

Goodvest a vu le jour grâce à une vingtaine de business angles, mais aussi le fonds d’investissement de l’école Polytechnique.

PBB