28052024

Retour

Marché

Le cri du coeur de Fidelity

En vendant son activité d'assurance vie, le gestionnaire anglo-saxon envoie un signal fort aux conseillers en gestion de patrimoine indépendant.

C'est autant un choix dicté par la raison que par les sentiments. Depuis 2006, Fidelity avait son propre contrat d'assurance vie en ligne et depuis cette date, une certaine distance s'était instaurée entre le gestionnaire et les CGPI. Ces derniers, qui travaillent le patrimoine de leurs clients le plus souvent au travers de l'enveloppe assurantielle, n'avaient guère goûté cette pierre lancée dans leur jardin. Un peu moins de sept ans plus tard, Christophe Gloser, le président de Fidelity France, a choisi de mettre de côté l'objet de la querelle. Celui-ci devrait être transféré chez Fortuneo entre le 15 juin et le 15 septembre prochains. Ce faisant, la société de gestion va voir partir 2800 clients et 75 millions d'euros. L'opération devrait permettre à Fidelity de rétablir un dialogue constructif avec ses premières amours, les CGPI. A ce propos, nous vous invitons à découvrir une interview exclusive du patron du bureau parisien dans le magazine Gestion de Fortune du mois d'avril.

Mis en ligne le 18 mars 2013